Angleterre 2022 : carnet de voyage (2/3)

North Greenwich

Lundi 14 mars 2022

20h40

Phoenix Hotel, Londres

Ce matin, je me suis mise en route en fin de matinée et je suis allée directement à Greenwich. J’ai retrouvé une collègue à la station North Greenwich et on a bu un café dans le coin. C’était sympa. Quand elle est rentrée chez elle pour travailler, j’ai pris le funiculaire d’Emirate Airlines vers les Royal Docks. Y’a pas grand-chose à voir, mais c’est assez sympa, avec la vue sur la ville et ses hautes tours d’un côté et l’aéroport London City de l’autre. Je me suis un peu baladée et arrivée à un haut pont piéton, je me suis dit que j’allais traverser, y’avait un ascenseur… en panne… Y’a pas mal de plateformes dans les escaliers pour reprendre son souffle, donc j’ai réussi à aller jusqu’au bout sans m’écrouler. La vue des deux côtés est vraiment chouette. Et bien sûr, de l’autre côté, pour redescendre, l’ascenseur fonctionnait, du coup j’ai fait ma fainéante. J’ai donc continué au bord de l’eau pour revenir au funiculaire, cherchant au passage un endroit où manger, mais y’avait pas grand-chose.

Royal Docks

Je suis donc retournée à North Greenwich et faute de trouver un vrai restaurant à mon goût et ouvert, j’ai fini au Subway. Ensuite, sur les conseils du mari de ma copine, je suis allée au Old Naval College, l’ancienne université navale, à un gros quart d’heure en bus de là où je me trouvais. L’université est vraiment belle, encore une fois au bord de l’eau avec une vue sympa sur le cœur de Londres. Y’a des lieux ouverts au public, payants ou gratuits. La chapelle est vraiment superbe, y’avait une chorale qui répétait, donc je n’ai pris aucune photo, c’était vraiment sublime, ça faisait une belle atmosphère avec ces voix s’élevant sous les hautes voûtes. J’ai aussi voulu voir le « painted hall » (le hall peint), mais en fait, c’est payant et ils fermaient moins d’une heure plus tard, ça valait pas le coup pour moi.

Greenwich

Je suis passée devant la partie école de musique et conservatoire, on entendait bien les instruments et les chanteurs lyriques. Un joli moment, vraiment. Ensuite, je suis sortie au niveau de Cutty Sark, un vieux navire anglais transformé en musée, aussi payant et fermant bientôt. De là, on peut rejoindre l’autre rive en bateau, je crois que ça fait partie du réseau TFL (Transport for London, les transports en commun locaux), mais j’avais prévu de prendre le train DLR.

Je suis restée un petit moment dans le coin, accoudée à une barrière au bord de la Tamise, admirant la vue sur la ville. Le soleil était ressorti, c’était superbe. Y’a beaucoup à faire à Greenwich. La prochaine fois que je viens à Londres, soit je programme une grosse journée sur la péninsule, soit je prends un hôtel là et je fais un peu chaque jour. En plus de l’observatoire royal et le parc autour, y’a beaucoup de musées, d’autres parcs, le marché et sûrement d’autres choses. Ah oui, à côté de la station North Greenwich, y’a le complexe de spectacle O2, il est possible de monter sur le toit, bien harnaché, évidemment. Y’a aussi la barrière de la Tamise, pour protéger contre les inondations si je ne m’abuse (ou noyer des bébés araignées de l’espace… oui encore une référence Doctor Who… 😉), et je me demande si on peut aller voir ça.

Cutty Sark

Après ce moment de rêverie, j’ai pris le train DLR pour rentrer à l’hôtel. Hier, le mari d’A. avait dit que ça pouvait être sympa pour la vue comme c’est un métro aérien, du coup je pensais qu’il passait au-dessus de la Tamise, mais non, il ressort à la surface après. Cela dit, c’est vrai que pour le reste, c’est plus sympa qu’en souterrain. Je me suis ensuite posée à l’hôtel avant de sortir dîner. J’avais repéré un pub à l’air sympa près de la station de métro Bayswater, mais y’avait plus de place, donc je suis retournée à Bella Italia. Je ne vais pas me coucher tard ce soir car demain je fais une excursion dans le Cotswold et à Oxford, je dois partir de l’hôtel entre 07h30 et 08h.

***

Mardi 15 mars 2022

20h15

Phoenix Hotel, Londres

Pont des Soupirs, Oxford

Ce matin, j’ai pris, aux aurores, enfin un peu avant 08h, le chemin vers Victoria pour embarquer avec Rabbie’s direction Oxford et le Cotswold. Le bus était plein, notre guide Ross était super sympa… et impressionné que j’en sois à mon 7e tour avec Rabbie’s. Comme je me suis élargie depuis la dernière fois, le siège solo était pas super confortable, mais bon.

Premier arrêt : Oxford, la célèbre ville étudiante. On avait un peu plus de deux heures et on a reçu une petite carte avec le chemin expliqué pour un circuit des points forts de la ville. C’est vraiment chouette… et on trouve des boutiques vendant des marchandises Harry Potter tous les deux mètres ou presque. Poudlard est un peu inspiré de l’université Christ Church.

Christ Church College

Je n’ai visité aucun monument ou musée, par manque de temps d’une part, et d’autre part car il faut réserver pour la plupart. J’ai fini en traversant le marché couvert, j’espérais trouver un fromager pour du fromage local (oui, y’a de bons fromages en Angleterre et pas que du cheddar), mais c’est beaucoup de petits restos et snacks. Cela dit, j’ai trouvé une bijouterie et j’ai craqué… grande surprise… pour des boucles d’oreille en bois papillons bleus.

Sur ce, retour au bus, ça a permis d’avoir un bon aperçu de la ville, ça vaudrait vraiment la peine de revenir quelques jours, visitant tout, ou plein de trucs au moins. Peut-être aussi les vieilles tours, ça aussi j’ai zappé par manque de temps.

Arlington Row, Bibury

On a repris la route pour le Cotswold, une zone protégée aux collines vallonées avec des cottages typiques en roches de calcaire couleur miel. Honnêtement, je m’attendais à quelque chose de plus wow. C’est super joli, y’a pas de doute. On a commencé à Bibury et sa célèbre rue Arlington Row qui est même sur le passeport britannique. Un petit chemin bordé de jolies maisons s’élevant dans la colline. En contrebas, il y a une petite rivière avec des canards pas farouches et pas loin de là, une ferme aux truites.

Ensuite, notre guide nous a fait un arrêt bonus à Taynton pour voir une des rares maisons au toit de chaume. Très jolie. Puis nous sommes allés à Burford, jolie petite ville, très belle église et la rue principale regorge de petites boutiques. Dans de nombreux cafés, on peut déguster le « cream tea », littéralement le « thé à la crème », mais y’a pas de crème dans le thé, il est juste accompagné d’un scone qu’on tartine de crème caillée (clotted cream) et de confiture. J’ai pas goûté personnellement. Par contre, j’ai trouvé une petite fromagerie et j’ai pris des fromages locaux, que je goûterai sûrement une fois rentrée.

Sur ce, nous avons repris la route pour Londres. Ce fut une journée sympa. Un guide excellent qui nous a donné plein d’infos historiques et culturelles. Puis je suis rentrée directement à l’hôtel, m’arrêtant prendre un McDo au passage, que j’ai mangé devant la TV. Je ne ferai pas long feu, je suis claquée. Mais demain ce sera plus calme. J’ai le temps de partir à 10h30 seulement.

Tayton

Über lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Dieser Beitrag wurde unter Angleterre, Angleterre (2022), Europe, Royaume-Uni veröffentlicht. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s

Diese Seite verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden..