Angleterre 2022 : carnet de voyage (3/3)

Parlement et Big Ben

Mercredi 16 mars 2022

22h35

Phoenix Hotel, Londres

Ce matin, je me suis mise en route sous la pluie direction Big Ben, le Parlement et surtout l’Eye of London, la grande roue dont le nom signifie L’Œil de Londres. Le temps d’arriver à la station de Westminster, il ne pleuvait plus. C’est un coin où je suis allée à chacune de mes visites, c’est vraiment chouette et si emblématique.

Après avoir regardé dans la boutique de Shrek Adventures (une attraction qui vous propulse dans l’univers de notre ogre vert préféré, à faire peut-être à l’occasion), je suis allée embarquer pour un petit tour sur la Tamise. Au début, je me suis assise dehors, mais le vent frais m’a envoyée me réfugier au chaud. Une jolie balade fluviale avec un guide pas dénué d’humour. J’avais ensuite une heure trente à tuer, il pleuviotait alors je me suis baladée dans le coin et en passant devant une librairie, j’ai enfin craqué (je résistais depuis mon arrivée) et je suis entrée… Quelques minutes et quatre livres plus tard, je suis ressortie sous une pluie plus insistante. Du coup, j’ai fait une rapide pause déjeuner au restaurant du cinéma BFI.

London Eye depuis la Tamise

Ensuite, l’heure de ma réservation pour le London Eye approchait et j’ai embarqué pour un petit tour vers les hauteurs. Malgré le ciel gris, les nuages et la pluie, c’était vraiment sympa. Faudra que je retente lors d’un prochain séjour en espérant un temps plus dégagé. Après ça, la météo étant encore très humide, j’ai fait un rapide tour dans le coin, passant sur un des ponts piétons Jubilee, qui offre une belle vue sur le Parlement aussi, puis je suis rentrée à l’hôtel. Je devais me reposer un peu avant la grande aventure qui m’attendait.

En fin d’après-midi, j’ai à nouveau bravé la pluie pour aller du côté de West End pour une aventure exceptionnelle. La raison principale de ce voyage était d’aller à Time Fracture, une expérience théâtrale immersive. Quand j’en ai entendu parler, ça m’a fait un peu penser à la première partie de Doctor Who Expérience jadis à Cardiff. Alors, je me suis dit : allons-y ! C’était vraiment fantastique ! Je ne veux pas trop en révéler, mais ça se passe au QG de UNIT, sur Google Maps c’est bien marqué UNIT HQ (du temps du Brigadier, ce serait pas passé…), c’est dans une petite ruelle et on peut pas se tromper, en entrant dans la rue on sait qu’on est à la bonne adresse. Comme je suis arrivée en avance, j’ai regardé un peu dans la boutique, puis hop, ça commence.

Le TARDIS au UNIT HQ

Et là, on plonge dans une folle aventure. J’avais bien fait de pas avoir prévu une grosse journée de marche avant, car c’est assez actif, en même temps, une aventure avec le Docteur sans courir… Les acteurs sont au top, tout est super bien pensé, les détails sont dingues, franchement brillant, excellent. Je me suis vraiment bien amusée, c’est un peu comme une escape room géante en dix mille fois mieux. Encore mieux que la Doctor Who Expérience. Il se passe toujours quelque chose, dans tous les sens, on retrouve de vieux (et moins vieux) ennemis et amis du Docteur. C’est un spectacle vivant, ça va à cent à l’heure, je pourrais bien m’imaginer y retourner (mais je ne pense pas pouvoir revenir à Londres avant que ça se finisse). Vraiment super génial excellent. On a vraiment l’impression d’être propulsé·e dans un épisode de Doctor Who, non, même dans le Whoniverse, qu’on est vraiment en mission pour UNIT afin de sauver l’univers.

Ensuite, pour me remettre de ces émotions, je suis allée dîner dans un resto argentin très sympa pas loin. Zoilo sur Duke Street. Super service, un filet de bœuf absolument exquis. Bon, c’est pas donné, mais après avoir sauvé l’univers, je pouvais bien m’offrir un bon repas. Et je suis de retour à l’hôtel. Je suis naze, demain, je traîne dans ma chambre jusqu’à l’heure limite puis j’irai me balader un peu avant de rentrer à Berlin.

***

Buckingham Palace

Jeudi 17 mars 2022

23h55

Berlin

Ce matin, j’ai donc traîné à l’hôtel jusque 11h, l’heure où je devais rendre la chambre, puis je suis allée me promener du côté de Buckingham Palace et de St James Park. Le temps était radieux, j’ai même eu besoin de mettre mes lunettes de soleil quelques minutes. Ensuite, j’ai voulu suivre les conseils d’une amie et aller voir le Sky Garden (littéralement le jardin du ciel), un jardin en haut d’une haute tour. J’avais regardé vite fait en ligne, l’accès est gratuit mais il faut quand-même réserver, parfois ils acceptent aussi les gens sans ticket s’il y a de la place. Y’avait plus de place disponible en ligne, mais j’y suis tout de même allée, je me suis dit, étant seule, je peux tenter ma chance. J’ai donc pris le métro jusqu’à la station Monument, par rapport au monument en hommage au Grand Incendie du 17e siècle. Arrivée à l’entrée du Sky Garden, y’avait une file assez longue de gens avec tickets. Une fois la file vide, je suis allée demander si y’avait moyen, le Monsieur m’a dit de revenir après 18h, avant, c’est qu’avec ticket, bon, tant pis.

Le Monument

Du coup, je suis allée au Monument. J’y étais allée et avait même monté la tour lors de mon séjour londonien de 2012. Bon, cette fois, je me sentais pas de grimper les millions de marches, mais de toute façon, c’était fermé. Je suis ensuite allée déjeuner au pub The Monument. En général, dans les pubs anglais, tu commandes au comptoir, mais là, ils ont une application mobile pour commander et être servi·e à table sans bouger. Super pratique quand on est seul·e ou quand c’est bruyant. Je me suis pris un burger frites classique, sympa. Sur ce, je suis retournée bouquiner dans le salon de l’hôtel (où j’avais laissé mes bagages) avant d’aller à l’aéroport. Je viens tout juste de rentrer.

C’était un séjour vraiment top ! J’ai revu une amie du lycée, j’ai papoté avec une collègue, j’ai vu de belles choses et j’ai vécu une expérience inoubliable avec Time Fracture. Ça se finit en septembre, je serais bien tentée de me refaire un p’tit week-end londonien pour mon anniversaire début septembre, on verra. En tout cas, le métro, c’est pas optimal quand on est pas en super forme, énormément d’escaliers et les places sont étroites avec des accoudoirs fixes. Par contre, j’ai bien géré ma Oyster Card cette fois, il me reste que quelques Pence dessus. Elle n’expire pas, je l’avais achetée en 2019 et après trois ans à dormir dans une boîte chez moi, pas de soucis, et la dizaine de Livres restante était encore bien là. Cela dit, on peut payer le métro sans l’Oyster Card en payant par carte bancaire ou téléphone « sans contact », ils ont l’air d’aimer ça à Londres, même dans les toilettes du parc St James, c’est juste par carte ou téléphone, pas de cash, pour 20 Pence…

Enfin bref, Londres est toujours chouette et j’y retournerai, c’est sûr, à seulement deux heures de vol avec assez d’options à divers tarifs, c’est une destination assez facile et il y a tant à faire et à voir.

Parc St James

Über lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Dieser Beitrag wurde unter Angleterre, Angleterre (2022), Europe, Royaume-Uni veröffentlicht. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Eine Antwort zu Angleterre 2022 : carnet de voyage (3/3)

  1. ToursEtCulture schreibt:

    je garde un excellent souvenir de Londres, j’y retournerai volontiers!

    Gefällt 1 Person

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s

Diese Seite verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden..