Marmotte à Usedom

Publié dans Allemagne, Côte Baltique, Europe, Mecklenburg-Vorpommern, Usedom (2022) | Laisser un commentaire

Dark Matter, voyage dans un autre monde

Il y a quelques semaines, je suis allée voir l’exposition Dark Matter, dans le quartier de Lichtenberg/Rummelsburg. Un peu à l’écart de tout, dans une zone industrielle partiellement désaffectée avec d’anciennes usines reconverties en lieu de fête ou d’art, cet espace vous invite à un voyage fantastique.

Chaque pièce plongée dans le noir accueille une installation d’art « son et lumière » différente. Jouant avec la lumière, la musique, les sons et le mouvement, ces œuvres sont comme une porte sur un autre monde. On est comme hors du temps, absorbés par les émotions et les pensées que ces installations peuvent déclencher en nous. Certaines sont apaisantes, d’autres ludiques, interactives ou captivantes.

J’ai vraiment été émerveillée, j’ose à peine imaginer les heures de travail et la précision pour que chaque note soit en parfait accord avec chaque mouvement et chaque illumination. Il y a dans chaque pièce de quoi s’asseoir, et même là où des transats ou des coussins sont installés au plus près de l’installation, des bancs sont également contre le mur pour ceux qui ne seraient pas à l’aise allongés.

Je ne peux que recommander à ceux qui apprécient cette forme d’art très moderne, ou ceux qui veulent la découvrir, et je pense même y retourner moi-même.

Publié dans Berlin, Berlin - Découverte de la ville, Berlin - Où sortir ? | 1 commentaire

Bruncher à Berlin X

FRÜHSTÜCK 3000

Dans le quartier de Schöneberg, entre les stations Nollendorfplatz et Bülowstrasse, ce petit restaurant dédié au petit-déjeuner et au brunch vous accueille dans une atmosphère et un cadre des plus sympa. Très prisé, les réservations sont recommandées, notamment le week-end. Ils proposent pas mal des grands classiques avec un petit truc en plus. J’avais pris une gaufre avec du cheddar dedans, surmontée de poulet frit et accompagnée d’une sauce bacon-caramel-piment, étant sensible aux épices, j’avais demandé si c’était fort, ils m’ont dit pas trop et pour prendre aucun risque ils ont servi la sauce à part, et c’était trop fort pour moi. Les croissants sont bons aussi, au beurre ou avec le même genre de pâte que pour les bretzels, ils ont des limonades maison vraiment sympa, j’en avais pris une à base d’hibiscus, top. Tout le monde était ravi. Le service est aussi super. Certes, les prix sont pas donnés, mais y’a de la créativité, du sérieux, du professionnalisme et de la qualité.

SPREEGOLD MITTE

Ils ne font pas que des petits-déjeuners, mais ils sont assez connus pour. Il y a plusieurs filiales à Berlin et je suis allée à celle de Mitte, près d’Alexander Platz. C’était très sympa, les pancakes sont excellents ! Il y a en a pour tous les goûts avec diverses variantes des grans classiques du matin. Deux petits bémols à mon goût : on ne peut pas payer en liquide (ce qui en fait un OVNI à Berlin où c’est bien souvent le contraire avec de nombreux endroits qui n’acceptent pas les paiements par carte) et le week-end, pas de réservation possible avant 17h, faut donc tenter sa chance. Sinon, au niveau des prix c’est correct, le cadre est sobre, l’ambiance neutre.

SUICIDE SUE

Cela faisait des années que j’entendais parler de cet endroit, mais comme c’est un petit café qui ne prend pas de réservation, je n’avais encore pris le temps d’essayer. Et il y a peu, avec une amie, nous étions dans le quartier à la recherche d’un endroit sympa pour déjeuner (qui soit ouvert, qui nous plaise à toutes les deux, pas trop cher, avec de vraies places assises,…) et en passant devant par hasard, on s’est dit, tiens, pourquoi pas. Eh bien c’était sympa. Ils ont une belle petite carte, le cadre est agréable, cosy, les œufs brouillés au fromage bien fromagés, ça faisait des fils, bacon croustillant, de bons pancakes, une présentation sympa et des prix OK pour le quartier. Je ne regrette pas.

SCHWARZES CAFE

Le Schwarzes Cafe est une institution du quartier de Savigny Platz à Charlottenburg, mais je n’avais encore jamais réussi à y aller. Alors, je ne sais pas si j’y suis allée au mauvais moment de la journée, le petit-déj n’est peut-être pas leur fort, mais honnêtement, je n’ai pas trouvé ça si spécial. C’était bon, le service sympa, les prix corrects, mais par rapport à ce que j’attendais, bof. Leurs cocktails ont l’air sympa par contre. Le plateau petit-déj avec charcuterie et fromage, j’aurais presque pu faire la même chose en faisant les courses au supermarché du coin, je pense qu’il est plus probable que ça vienne d’emballages plastiques que du charcutier et du fromager… Alors, oui, leur fromage blanc à la vanille fait maison et les fruits coupés différemment, c’est sympa, mais pas plus que ça. Alors si on est dans le coin, oui, tout à fait, mais sinon, pas forcément. Un avis mitigé donc.

Publié dans Berlin, Berlin - Où manger ? | Laisser un commentaire

La Marmotte a lu : la série Héros de l’Olympe de Rick Riordan

Après avoir dévoré la série Percy Jackson de Rick Riordan, je me suis tournée vers la saga suivante, Héros de l’Olympe, une aventure en cinq actes.

Avant toute chose, le résumé du tome 1, Le Héros perdu :
Lorsque Jason, Piper et Léo arrivent à la Colonie des Sang-Mêlé, le seul refuge pour les enfants demi-dieux, ils croient enfin être en sécurité. Pourtant, autour d’eux, le climat est à la guerre. Et la rumeur d’une terrible malédiction court d’un demi-dieu à l’autre. Pire encore : Jason, Piper et Léo sont les élus d’une dangereuse quête. Le trio a quatre jours pour délivrer Héra et empêcher la malédiction de se réaliser.

On replonge dans la mythologie grecque à la sauce moderne… et cette fois les Romains se joignent à la fête. Le monde court un grand danger et nos héros donnent tout pour le sauver. On suit cette course folle dans cet univers fantastique, on retrouve avec joie certains personnages de la première série, on rencontre de nouveaux héros et vilains, les personnages sont profonds et complexes, on tremble avec eux. Très bien écrit, j’avais du mal à poser la liseuse. Humour, action, magie, mythologie, suspens, drame,… tout est là !

Publié dans Les lectures de la Marmotte, Marmotte | Laisser un commentaire

Berlin Gourmand 42

APOSTO

Un sympathique restaurant italien dans le quartier de Mitte, sur Monbijouplatz derrière Hackesher Markt, non loin des bords de la Spree. La terrasse ombragée est assez agréable, le service est top, les prix abordables et les plats super. J’y suis déjà allée quelques fois, toujours bon. Des vraies pizza italiennes, de bonnes pâtes et bien plus encore !

MAREDO GENDARMENMARKT

Maredo est une chaîne de restaurants de viande, ils ont fermé leurs locaux partout en Allemagne pendant un des confinements et ont commencé à rouvrir fin 2021. Depuis, je suis allée quelques fois à celui sur Gendarmenmarkt, dans le quartier de Mitte. Des viandes de qualité, des options sans viande sont également disponibles mais je ne peux pas juger à ce sujet. Le personnel est très sympathique, on est bien accueillis, parfois le service n’est pas toujours rapide, mais les serveurs s’assureront de vous prévenir. J’adore leur pain à l’ail aussi ! Les prix sont un peu élevés, mais ça reste correct, surtout par rapport à la qualité.

BLACKBEARDS BBQ

Après être passée de nombreuses fois devant en tram et avoir lu de bonnes critiques, je suis enfin allée voir par moi-même ce qu’il en était. C’est un petit resto axé barbecue et burgers à l’américaine situé à Prenzlauer Berg, non loin de U Eberswalder Strasse. Le personnel est super, le service assez rapide vu le monde et les plats délicieux. J’ai pris des corndogs, des petites saucisses au fromage dans une pâte à base de maïs, avec une sauce chipotle, super. Le burger était un peu relevé à mon goût, cela venait soit de la sauce BBQ, soit des épices dans la viande, mais super bon, bien juteux avec un pain brioché. Les mac’n’cheese, gratin de pâtes avec sauce fromage, typique des États-Unis et de l’Écosse, étaient aussi super. Apparemment leur travers de porc et leurs cheesesteak sandwiches, sandwich avec steak, fromage, poivrons, sont super bons aussi. Ils font également des grands plats de plusieurs spécialités barbecue à partager. Très bonne adresse, à refaire. Niveau prix, pas le moins cher, mais ça reste correct.

Publié dans Berlin, Berlin - Où manger ? | Laisser un commentaire

Street Art Bülowstrasse

Il y a quelques semaines, en me promenant dans le quartier de Schöneberg, entre les stations Bülowstrasse et Nollendorfplatz, je suis passée devant un bloc recouvert d’art urbain, j’ai un peu mitraillé…

Publié dans Berlin - Découverte de la ville, Berlin | Laisser un commentaire

La Marmotte a lu : La Chasse, EJ Stevens

Le dernier opus de la série Ivy Granger Détective Paranormale est récemment sorti en version française. Avant toute chose, le résumé :

Ivy Granger pensait avoir laissé le pire des créations de Mab derrière elle en s’échappant du Monde des Fées. Grossière erreur.
Dans un coup cruel du destin, Ivy a lâché une puissante horde de bêtes Unseelie sur sa ville, transformant la célébration de son retour en un potentiel massacre d’innocents. Ivy doit alors réunir ses alliés pour combattre une force dite imbattable : la Chasse Sauvage.
L’entraînement qu’Ivy a suivi à la cour de son père suffira-t-il à sauver la ville ou Harborsmouth devra-t-elle se courber devant le Seigneur de la Chasse ? Ivy est prête à risquer sa propre vie, mais il y a des sacrifices dont le coût est pire que la mort. Quand un allié est mordu par un chien de la Chasse Sauvage, Ivy doit faire face à la possibilité que pour gagner cette bataille, il faudra peut-être tuer la seule personne qu’elle a fini par aimer le plus.

Mon honnête avis après cette lecture : J’adore ! J’aime cet univers fantastique et magique, plein d’action, d’humour, d’amour, de rires et de pleurs.
On ne s’ennuie jamais avec Ivy Granger, elle envoie du lourd. La petite clique éclectique de Harborsmouth est à nouveau prête à botter des fesses, ça va swinguer !
Un volume plein de surprises, vivement la suite !

Publié dans Les lectures de la Marmotte, Marmotte | Laisser un commentaire

Monets Garten – Les Jardins de Monet

L’été dernier, j’avais été enchantée par l’exposition immersive de Van Gogh, alors quand j’ai entendu qu’une exposition similaire avait lieu pour Monet, un autre peintre que j’apprécie, je me suis empressée d’y aller.

L’exposition Monets Garten, littéralement Les Jardins de Monet, se tient jusque fin avril à Alte Münze, dans le quartier de Mitte, plus précisément dans le coin touristique non loin d’Alexander Platz et Nikolai Viertel. Par contre, y’a de gros travaux dans le coin et ça peut être un peu chaotique pour y accéder.

L’endroit n’est pas très grand, on commence par une petite pièce avec quelques projections de tableaux et une frise chronologique de la vie du peintre. Ensuite, on entre dans le « jardin » où ils ont tenté de reproduire le petit pont et le jardin de Giverny, c’est joli, il y a un petit café.

Ensuite, on entre dans la grande salle où un film est projeté sur les murs et le sol. Donnant vie à des tableaux de Monet et ajoutant de nombreuses animations, on nous raconte la vie et l’œuvre de Claude Monet, en musique, pendant environ trois quart d’heures. De là, on peut retourner au café du jardin ou prendre le chemin de la sortie en passant par la mini boutique où y’a pas vraiment grand chose.

C’était sympa, il faut reconnaître qu’il y a sûrement beaucoup de travail derrière la projection, mais j’avoue avoir été un peu déçue. Y’a pas mal de bémols : une petite exposition de tableaux (même si ce ne sont que des copies) de Monet aurait pu être sympa, le film ne montre pas beaucoup d’œuvres au final, ils ont créé des animations s’inspirant du travail de l’artiste et on nous montre à peine les principaux tableaux dont on nous parle, les sièges ne sont pas vraiment confortables et rares si on ne veut pas s’allonger sur un coussin, les toilettes sont au milieu de l’exposition, pas d’accès avant ou à la fin.

Pour le même prix que l’exposition de Van Gogh, ce n’est pas du tout le même niveau. C’est sympa, mais y’a comme un goût d’inachevé.

Publié dans Berlin, Berlin - Où sortir ? | Laisser un commentaire

La Marmotte a lu : Passager 23, Sebastian Fitzek

Je suis de plus en plus fan de l’auteur de polar allemand Sebastian Fitzek. Un des derniers livres que j’ai eu le plaisir de lire est Passager 23, j’étais tombée sur le film une fois à la télé, mais en plein milieu, donc j’ai vite zappé et quelques temps plus tard, je me suis rendu compte que c’était un roman de Fitzek à la base. J’ai donc décidé de lire… et je ne regrette rien.

Avant toute chose, le résumé :
Des dizaines de personnes disparaissent en mer chaque année. Sans laisser de trace. Le lieu rêvé pour des crimes parfaits…
Le Sultan des mers est un de ces paquebots où, à plusieurs reprises, des passagers se sont jetés par-dessus bord. C’est le cas notamment de la femme et du fils de Martin Schwartz. Depuis leur mort, Martin a perdu goût à la vie et assume des missions dangereuses au sein de la police. Cinq années ont passé quand il reçoit une mystérieuse invitation à retourner sur Le Sultan des mers. Une fois sur place, il reconnaît avec stupeur l’ours en peluche de son fils dans les bras d’Anouk, une enfant disparue qui vient de refaire surface. Il comprend alors qu’il a été sollicité pour découvrir ce qu’a vécu la fillette, cachée dans la cabine 23. Au fil de son enquête, il va mettre au jour le mobile de ces étranges disparitions…

Les grosses croisières m’ont jamais trop intéressée, mais là j’ai encore moins envie… Franchement, encore une fois, j’ai été bluffée, quelques trucs que je suspectais se sont avérés vrais, mais j’étais loin d’imaginer un tel dénouement. Le récit est bien ficelé, bien rythmé, on a du mal à poser le livre. Je ne peux pas juger de la qualité de la traduction française, mais en tout cas, en me basant sur la VO, je ne peux que recommander !

Publié dans Les lectures de la Marmotte, Marmotte | Laisser un commentaire

Angleterre 2022 : récap bonnes adresses et photos

Phoenix Hotel

Un bel hôtel du côté de Kensington et Notting Hill, à quelques minutes des stations Bayswater et Queensway. Les chambres peuvent être petites, mais y’a l’essentiel, le personnel est au top, le buffet petit-déjeuner sympa, le salon-bar agréable et tout est propre. Dans une vieille maison londonienne restaurée, ce n’est certes pas le moins cher, mais vraiment bien.

Bella Italia

Petit restaurant italien sympathique, des cocktails sympa, des prix abordables et des bons plats, le personnel est très accueillant et demande d’entrée si on a des allergies. J’y suis allée deux fois, satisfaite à chaque coup. À deux pas de la station Bayswater.

ZOILO

Un excellent restaurant argentin dans le West End près de la station Bond Street, sur Duke Street, une rue perpendiculaire à Oxford Street. Le filet de bœuf était un délice ! Super accueil, service attentionné, atmosphère limite romantique (y’avait presque que des tables de deux d’ailleurs), vraiment excellent. L’addition est un peu plus salée, mais ça reste dans la limite du raisonnable.

Time Fracture

Expérience théâtrale immersive dans l’univers de Doctor Who qui a lieu au UNIT HQ dans le West End (station Bond Street). Un incontournable pour les fans de la série. On est propulsé dans une folle aventure pour aider le Docteur et UNIT à sauver l’univers. Fantastique !

The Cotswold Cheese Co

C’est le magasin bleu sur la photo. On part de Londres pour aller à Burford dans le Cotswold. Situé sur la rue principale, une petite fromagerie bien achalandée. J’ai pris de bons crackers au gouda et deux fromages locaux (vache, pâte dure) : Moreton et Gloucester. Ils sont vraiment bons ! Ça peut sembler surprenant, mais y’a du bon fromage en Angleterre.

***

PHOTOS:

LONDRES

OXFORD

COTSWOLD

Publié dans Angleterre, Angleterre (2022), Europe, Royaume-Uni | Laisser un commentaire