Carnet de voyage à Hambourg (2/3)

Jungfernstieg

Vendredi 3 septembre 2021

15h50

Café Port, Hambourg

Hier soir, je suis descendue dîner et en fait j’aurais pu me passer de réservation, vu que c’était presque vide. J’ai commencé avec un bon cocktail fruité, puis un délicieux burger bien juteux, pour finir sur une mousse trois chocolats. Ensuite, j’ai repris un cocktail que j’ai siroté dans la partie bar, installée bien confortablement dans un canapé, accompagnée d’un bon livre.

Ce matin, j’ai pris le métro jusque Jungfernstieg, près de l’hôtel de ville, c’est au bord de la rivière Alster, il y a un joli plan d’eau autour. On peut aussi faire un tour en bateau, alors j’ai vite embarqué pour une petite heure. C’est très joli comme coin. Beaucoup de voiles, kayaks, rameurs, avirons. Les bateaux à moteur sont largement interdits, les bateaux des services d’urgence et pour les tours sont des exceptions.

Près de l’hôtel de ville

De retour à terre, je suis allée me promener aux alentours de l’hôtel de ville, malheureusement il n’y avait pas de visite guidée aujourd’hui. Je me suis ensuite baladée dans le centre, vers les églises St Petri et Jakobi. Aujourd’hui, le soleil est de sortie, même s’il y a du vent, c’est assez agréable. Je suis ensuite arrivée à la fameuse Chilihaus, maison du Chili, avec une belle architecture. À côté, il y a un petit musée du chocolat, les visites durant 1h30 et comme il commençait à faire faim, j’ai d’abord déambulé dans le quartier pour trouver de quoi me rassasier. Je me suis posée à la jolie terrasse du Perle Restaurant. De belles tranches de rosbif et des patates rôties. À la fin, le serveur me dit : « Ça fait longtemps qu’on t’a pas vue » … Euh, c’est la première fois que je viens ici, je ne suis même pas de Hambourg…

***

Vendredi 3 septembre 2021

21h15

Hôtel Courtyard by Marriott, Hambourg

St Nikolai

Après ce bon déjeuner, je suis retournée au Chocoversum pour voir s’il y avait encore des visites aujourd’hui, ils étaient complets donc j’ai pris un billet pour demain midi. J’ai ensuite pris la direction du Mahnmal St Nikolai. Une église en ruines, détruite lors de la Deuxième Guerre Mondiale. Il y a un musée et un ascenseur pour monter dans la tour, mais ils étaient complets pour la journée. Je verrai demain si je retente ma chance ou pas. J’ai ensuite continué ma route. L’objectif était l’église St Michaelis. A priori, St Michel est le patron de Hambourg. J’ai également visité l’intérieur. Elle est très lumineuse, il n’y a pas de vitraux colorés, de simples carreaux de verre. À l’aide du plan de la ville, j’ai repris mon chemin vers le Bismarck Denkmal, que je n’ai pas pu voir car il est en rénovation. J’ai alors continué dans la direction que je pensais être celle de la station de métro St Pauli, C’est aussi à peu près là que commence le fameux Reeperbahn.

Reeperbahn, aussi surnommé Sündige Meile, c’est-à-dire l’avenue des péchés, est connu dans toute l’Allemagne et au-delà des frontières. Sur cette avenue s’alignent bordels, bars, strip-clubs, boîtes, etc… Les rues adjacentes sont dans le même esprit. C’est LE quartier rouge de Hambourg. Il y a même une rue interdite aux femmes. Herbertstrasse, longue de deux cents mètres environ, a son entrée plus ou moins bloquée par des panneaux et les femmes ne sont pas les bienvenues car c’est là que des professionnelles travaillent pour le plaisir de ces messieurs. Bien sûr, cette interdiction n’a aucune base légale car la rue fait partie du domaine public. Mais bon, je ne tenterais quand-même pas. Dans les infos en Allemagne on entend parler des problèmes de sécurité au Reeperbahn, en me préparant pour ce voyage j’ai appris qu’à partir d’une certaine heure les bouteilles en verre sont interdites (parce que ça peut faire de bonnes armes) et que les armes y sont aussi interdites, des panneaux sont là pour le rappeler. Du coup, je me suis vraiment demandé si j’irais. D’un côté, un peu curieuse de voir à quoi ça ressemble, d’un autre, je me dis, y aller en tant que femme seule, est-ce vraiment une bonne idée ? J’ai demandé à mon amie qui est originaire de Hambourg. Elle m’a dit la journée, y’a rien à craindre, mais le soir, elle irait jamais seule. Du coup, je zappe, même de jour, vu que de toute façon y’a pas grand-chose à voir et faire en journée.

Café Port

Enfin bref, donc après l’échec du monument de Bismarck, je pensais prendre le métro pour retourner au port. Mais au bout d’un moment, je me suis demandé si j’étais vraiment sur le bon chemin. Google Maps m’a confirmé que non. J’étais en face du célèbre hôtel Hafen Hotel, qui surplombe Landungsbrücken, le port de loisirs, y’a un petit chemin sur le côté qui mène à une plateforme et aux escaliers vers le port. L’hôtel a aussi un restaurant bar, Port, avec une jolie terrasse. Du coup, je me suis fait une pause sympa. Un petit cocktail (St Pauli Spritz : vodka, aperol, jus de citron, limonade) et un crumble aux cerises, avec une chouette vue, le tout bercée par de la cornemuse.

Après cette chouette pause, je suis descendue au port et j’ai enfin fait un tour de bateau. Avec une « barkasse », un de ces petits bateaux plus ou moins plats, on s’est baladés sur les canaux de la Speicherstadt et dans le port, jusqu’au terminal des containeurs, près des colosses des mers. C’était chouette. Bon j’ai mon pantalon qui s’est déchiré sur l’intérieur de la cuisse quand je me suis assise… donc j’ai dû serrer les jambes. Le capitaine était sympa, mais je ne comprenais pas tout, il avait un sacré accent. Et une fois de retour sur la terre ferme, je suis directement allée prendre le bus pour retourner à l’hôtel. Je pensais changer de pantalon et voir pour dîner, mais je suis passée devant un MacDo avec une petite fenêtre pour la vente à emporter (comme un drive mais à pied) entre l’arrêt de bus et l’hôtel, du coup je me suis pris un truc et j’ai mangé à l’hôtel devant la TV.

Ce soir, rien de spécial, soirée tranquille dans ma chambre et demain matin on verra, ma visite au musée du chocolat est à 12h30. Je verrai après le petit-déjeuner ce que je peux faire avant. Et pour après, peut-être le Miniatur Wunderland.

A propos lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Cet article a été publié dans Allemagne, Europe, Hamburg, Hamburg (2021). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.