Carnet de voyage à Hambourg (1/3)

Mercredi 1er septembre 2021
16h30
Hôtel Courtyard by Marriott, Hambourg

Me voici arrivée à destination pour mon traditionnel voyage d’anniversaire. Jusqu’il y a environ un mois, c’était prévu à Londres, mais avec la quarantaine toujours obligatoire même pour les personnes vaccinées ailleurs qu’au Royaume-Uni, j’ai décidé de reporter à février. Et quelques jours après avoir tout changé et réservé pour Hambourg, dont un billet de train non remboursable, les règles ont changé et j’aurais pu aller en Angleterre sans quarantaine. Enfin, c’est pas grave.

Elbphilharmonie

J’étais allée à Hambourg quelques heures il y a environ dix ans, pour un entretien d’embauche, j’avais fait une visite rapide et je m’étais dit que je devrais y retourner à l’occasion. Et la voici l’occasion. Je me suis offert un billet de train en première classe, histoire d’avoir un peu plus de place pour une fois. Et j’ai bien fait de partir aujourd’hui, dès demain y’a une grève à la Deutsche Bahn, du coup pour dimanche j’ai demandé à annuler mon billet retour (c’est ce qu’ils recommandent et les billets normalement non remboursables sont remboursables pour l’occasion), et j’ai réservé avec Flixtrain, le réseau ferroviaire des bus Flixbus. Normalement, pour Berlin-Hambourg (ou inversement) c’est entre 10 € et 20 €, là, 45 €… Mais bon, au moins pas de stress à essayer de trouver un bus ou train à la dernière minute si mon train DB est annulé, ce qui est fortement possible. Et le soir à Berlin, j’attends des amis pour une petite fête d’anniversaire.

Enfin bref, après un trajet sans trop d’encombres (y’a des travaux sur la ligne et on a dû attendre quinze minutes à une gare) d’un peu plus de deux heures, je suis bien arrivée à destination. Mon hôtel est à moins de dix minutes à pied de la gare, dans le quartier St Georg, un quartier apparemment assez vivant. Je n’ai pas encore trop de plan défini, j’ai mon guide de voyage, Internet et si besoin les conseils d’une amie originaire de Hambourg. Tout à l’heure, je vais aller au Elbphilharmonie, la célèbre salle de concert (classique) pour assister à une représentation du Festival der Preisträger. Des musiciens primés vont jouer plusieurs morceaux, dont du Saint-Saëns et du Ravel, deux compositeurs que j’apprécie.

Et après des semaines de pluie et de fraîcheur, le soleil est de sortie et les températures dépassent les 20°C.

***

Mercredi 1er septembre 2021
22h15
Hôtel Courtyard by Marriott, Hambourg

Après m’être installée et changée, je suis allée prendre le bus pour l’Elbphilharmonie. Cette salle de concert est très connue en Allemagne, notamment en raison de problèmes et retards dans la construction (un problème qu’on connait bien à Berlin avec l’aéroport). C’est très joli, au bord de l’Elbe, face aux ports industriels. On peut d’ailleurs visiter la Plaza du bâtiment, une terrasse fait tout le tour, avec de très jolies vues. Il y a aussi un hôtel de luxe dans le même bâtiment. Après avoir fait le tour et acheté des boucles d’oreille à la boutique de souvenirs, je suis allée vers la petite salle. Y’a pas mal d’escaliers, j’ai vu en arrivant en haut que y’avait un ascenseur.

Hafen City / Elbphilharmonie

La salle en elle-même est chouette, mais les chaises ne sont pas très confortables. Le concert était beau, les musiciens étaient des lauréats du prix Fanny Mendelssohn qui récompense notamment en se basant sur la créativité. À la fin, tous les musiciens se sont réunis pour un morceau composé spécialement pour l’occasion. Après le concert, je suis allée au restaurant Störtebeker. C’était moins d’une heure avant la fermeture donc seule la carte du bar était disponible. Je me suis pris un bon cocktail à base de gin et lavande, et une tarte flambée, le tout avec vue sur le port, sympa.

Sur ce, j’ai pris le chemin du retour vers l’hôtel. Demain, je pense aller du côté du port pour commencer et on verra bien.

***

Jeudi 2 septembre 2021

17h45

Hôtel Courtyard by Marriott, Hambourg

Ce matin, je me suis réveillée et pouf, j’avais un an de plus ! C’est dingue, hein. J’ai assez bien dormi, mon lit immense rien que pour moi est confortable et la chambre est bien insonorisée. Covid oblige, j’avais dû réserver une plage horaire pour le petit-déjeuner. Ils ont un buffet vraiment sympa, dont des œufs brouillés et du bacon (toujours un plus à mes yeux), ils ont même une petite section 100 % vegan (j’ai pas regardé en détail honnêtement). Et puis un des membres du personnel est venu me souhaiter mon anniversaire, avec une petite assiette avec quelques fruits rouges, un mini éclair au chocolat et une pâtisserie genre une bouchée de mousse framboise sur un biscuit, un délice. Il m’a dit qu’il ne chanterait pas parce que sinon ça gâcherait ma journée… heureusement, car ça m’aurait mise mal à l’aise. Mais c’est super sympa de leur part. Par contre, pour le buffet petit-déjeuner, il faut utiliser des gants jetables, c’est la première fois que je vois ça. Bon, ben on fait avec.

Überseequartier

Une fois rassasiée, je suis remontée me préparer et je me suis mise en route. J’ai pris le métro jusque Überseequartier, dans le quartier Hafen City (le port en gros). Y’a plein de travaux partout, par moments je ne savais pas trop où aller. Je me suis promenée au bord de l’Elbe (le fleuve qui traverse Hambourg), face aux ports industriels (l’Elbe finit dans la mer du Nord et Hambourg a été construite par le commerce maritime). Pas mal de places ont des noms de grands explorateurs marins, comme Marco Polo ou Vasco de Gamma. Je suis arrivée ensuite à l’Elbphilharmonie. Par contre, aujourd’hui, pas de soleil, couvert et 15-18°C. Je me suis promenée vers Landungsbrücken, le port plus loisirs, d’où partent une infinité de tours du port, mais je n’en ai pas encore fait. Demain ou samedi sûrement, on m’a conseillé de prendre plutôt les « barkassen », des petits bateaux, plutôt que les gros. L’offre est énorme, ça devrait pas poser de problème de trouver quelque chose.

Cap San Diego

J’ai visité le bateau Cap San Diego. Un gros truc qui traverse les océans depuis des décennies. L’entrée est normalement à 10 €, mais avec la Hamburg Card j’avais 15 % de réduction. On peut visiter une partie du navire, dont une salle des machines où des vrais gens travaillent. C’est fléché, plus ou moins. C’est assez intéressant. J’ai fini avec une pinte de jus de pomme au bistro. Le bateau voyage également en été, sinon il y a aussi une partie hôtel et une escape room.

Je parlais de la Hamburg Card, c’est une offre pour environ 10 € par jour et par personne, avec les transports illimités dans la ville (bus, métro, bateaux, trains) et des réductions dans pas mal d’attraction.

Après le bateau, j’ai continué de déambuler au port, jusqu’aux abords du célèbre quartier de St Pauli, les amateurs de foot connaissent sûrement. C’est aussi là où se trouve le quartier rouge de Hambourg avec le Reeperbahn (j’en parlerai plus tard). Un autre incontournable de Hambourg, c’est l’ancien tunnel de l’Elbe, construit au début du 20e siècle. Il est actuellement uniquement accessible aux vélos et piétons. Tout commence par une descente. Pour cela, trois options : ascenseur, monte-charge et escaliers. Je me suis dit que j’allais pas faire ma féniasse et j’ai pris les escaliers interminables. En bas, le tunnel a une petite route pour les vélos et deux petits trottoirs. Les murs et le plafond sont couverts de tuiles blanches. Arrivée au bout, j’ai pris un monte-charge pour retourner à la surface. À quelques mètres de là, il y a un point de vue assez sympa sur le port de loisirs et l’Elbphilharmonie. Après cette petite pause, je suis redescendue dans le tunnel et de retour de l’autre côté, j’ai re-longé le port pour aller à Speicherstadt. C’est un quartier héritage des entrepôts, silos et autres lieux de stockage datant de quelques siècles. Beaucoup de bâtiments en brique rouge avec des petits ponts de fer au-dessus des canaux.

Speicherstadt

Et c’est là que j’ai commencé à vraiment avoir faim, il était environ 15h et je n’avais rien mangé depuis le petit-déjeuner. Près du port, les snacks et restaurants se succédaient, et là, plus grand-chose. J’ai pris la direction du centre, suivant les panneaux vers l’hôtel de ville (Rathaus). J’ai trouvé un petit café près de l’église St Katharinen, mais on ne peut pas s’asseoir à l’intérieur (alors qu’en étant vacciné·e, normalement c’est bon) et ils n’ont pas de WC. J’ai même pas eu le temps de lui dire d’annuler ma commande qu’elle m’a dit qu’on laissait tomber alors. Je me suis traînée sur quelques rues, entre des trucs fermés et des restos plutôt haut de gamme, avant de tomber sur un café Balzac près de l’hôtel de ville. J’ai pu m’asseoir au chaud avec un bon cacao et une part de marbré.

Après des heures de marche, j’étais claquée, j’avais mal partout, du coup, hop le métro et retour à l’hôtel. Contrairement à quelques années en arrière, je ne me force plus à trop en faire, les vacances c’est aussi pour se reposer. Et puis j’ai encore deux jours ici. Surtout pour une destination pas loin de la maison, c’est pas grave si je ne vois pas tout. Pour ce soir, j’ai réservé au restaurant de l’hôtel, je compte bien m’offrir au moins un petit cocktail. En attendant, un peu de lecture et de TV, ça sera très bien aussi.

A propos lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Cet article a été publié dans Allemagne, Europe, Hamburg, Hamburg (2021). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Carnet de voyage à Hambourg (1/3)

  1. Super idée de week-end pour fêter son anniversaire, ça donne envie ☺️ et bon anniversaire avec un peu de retard du coup 😊😊

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.