La Marmotte a lu : La Ballade du serpent et de l’oiseau chanteur de Suzanne Collins

J’adore la trilogie Hunger Games, que j’ai lue et vue plusieurs fois, alors quand j’ai appris que Suzanne Collins avait écrit un nouveau roman dans l’univers de Panem, j’ai été ravie. Comme souvent, il m’a fallu du temps pour l’acheter puis pour le commencer, mais comme pour les aventures avec Katniss, je l’ai dévoré en quelques jours seulement. L’histoire se passe bien avant les événements des trois autres livres, voici le résumé :

Dévoré d’ambition
Poussé par la compétition
Il va découvrir que la soif de pouvoir a un prix

C’est le matin de la Moisson qui doit ouvrir la dixième édition annuelle des Hunger Games. Au Capitole, Coriolanus Snow, dix-huit ans, se prépare à devenir pour la première fois mentor aux Jeux. L’avenir de la maison Snow, qui a connu des jours meilleurs, est désormais suspendu aux maigres chances de Coriolanus. Il devra faire preuve de charme, d’astuce et d’inventivité pour faire gagner sa candidate.
Mais le sort s’acharne. Honte suprême, on lui a confié le plus misérable des tributs : une fille du district Douze. Leurs destins sont désormais liés. Chaque décision peut les conduire à la réussite ou à l’échec, au triomphe ou à la ruine.
Dans l’arène, ce sera un combat à mort.
Pour assouvir son ambition, Coriolanus parviendra-t-il à réprimer l’affection grandissante qu’il ressent pour sa candidate, condamnée d’avance ?

Suzanne Collins ne déçoit pas, un livre palpitant que j’ai eu du mal à poser. On découvre les origines du Président Snow et les débuts des jeux. On plonge dans les noirceurs de l’être humain, les conflits internes, les jeux de pouvoir, le prix des ambitions, la complexité de l’humanité. Certains passages rendent presque Snow sympathique, presque. Je ne sais pas si c’est prévu, mais j’adorerais lire d’autres récits dans l’univers de Panem, avant la guerre qui a donné lieu aux Hunger Games, continuer de suivre le parcours de Snow, la vie au District 13 après la guerre,… Vraiment un excellent ouvrage !

Über lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Dieser Beitrag wurde unter Les lectures de la Marmotte veröffentlicht. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Eine Antwort zu La Marmotte a lu : La Ballade du serpent et de l’oiseau chanteur de Suzanne Collins

  1. lenouinitalia.fr schreibt:

    Oh trop bien je ne savais pas qu’il y avait un roman sur l’avant hunger game ! Merci pour la découverte, j’adore découvrir après coup comment tout à commencé 😁

    Gefällt 1 Person

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s

Diese Seite verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden..