Stralsund : carnet de voyage (2/3)

Mercredi 2 septembre
14h10
Aparthotel ASK, Stralsund

Ce matin, je me suis réveillée et pouf, j’avais un an de plus ! Comme j’ai eu du mal à m’endormir malgré le fait que j’étais fatiguée, je me suis levée tard, j’ai un peu traîné et je me suis mise en route entre deux averses. Je suis descendue au port et là j’ai vu la file d’attente pour l’Ozeanum… impressionnante. Comme prévu, je suis allée au café juste à côté, Pausche, l’intérieur est petit, mais j’ai pu avoir la dernière table de deux, juste à côté de la fenêtre, avec une vue sur la mer et les gens faisant le pied de grue pour l’aquarium, par moment sous la pluie. Du coup, j’ai regardé si on pouvait acheter le billet en ligne, mais il n’y avait rien de dispo avant samedi… et je pars vendredi. Donc, comme je ne veux pas poireauter pendant des heures pour acheter un ticket, j’ai changé mes plans.
Après ce bon petit-déjeuner, je suis allée me balader sur la Sundepromenade (Promenade du Détroit, littéralement) jusqu’à la plage. Bien sûr, par moins de vingt degrés et une météo venteuse et humide, tout est fermé, même les toilettes publiques. Ah et en partant du café, j’ai fait tomber mon sac à dos en voulant le prendre et ma bouteille d’eau a tapé le sol, elle est en verre, malgré la protection, le fond a explosé… Et sur le chemin, je n’ai rien trouvé pour acheter à boire. J’avais eu l’intention d’aller bien plus loin sur la plage, mais avec la soif et le besoin de WC grandissants, j’ai fait demi-tour et là une petite averse a commencé.
Je suis allée à l’hôtel et, arrivée dans ma chambre, surprise : une bouteille de vin pétillant sur la table, offerte par l’hôtel pour mon anniversaire. C’est super sympa. Bon, je ne bois pas de vin pétillant, mais je vais la prendre avec moi et je l’offrirai à mes parents, après tout, c’est grâce à eux que je suis là, bon du coup ce ne sera pas une surprise, tant pis.
Je vais me reposer un peu (je viens de faire plus de cinq kilomètres après tout) et ensuite j’irai voir la situation du côté de l’Ozeanum, si l’attente semble trop longue, j’irai en ville, quoi que vu l’heure, j’irai peut-être manger un truc et voir à l’Ozeanum, ils ferment à 18h et recommandent de prévoir au moins deux heures pour la visite. Et j’ai jusque vendredi midi pour y aller (mon train est vers 16h).

***

Mercredi 2 septembre 2020
20h30
Aparthotel ASK, Stralsund

Je me suis remise en route un peu après 15h, après avoir grignoté un truc vite fait car je n’avais pas très faim pour un vrai déjeuner. Arrivée à l’Ozeanum, j’ai vite fait demi-tour car la file était encore très longue. On verra demain. Au pire, si ça ne marche pas cette fois, la prochaine fois que je vais à Rügen ou quand j’irai à Hiddensee (une petite île près de Rügen avec un ferry en partance de Stralsund), je peux passer une journée (ou deux) à Stralsund et cette fois acheter les billets en avance.
Ah oui, j’oubliais, quand j’étais à l’hôtel, j’avais la fenêtre ouverte, j’entends un groupe parler fort, je tends l’oreille… c’est en français, du coup je suis allée écouter ce que le guide racontait au groupe sur les bâtiments qui ont apparemment encore leur crépis d’origine (j’aurais aussi écouté si le guide avait parlé allemand, anglais ou espagnol). Le guide avait un accent alsacien assez marqué, du coup, je me suis demandé si ce n’était pas un groupe du bateau de CroisiEurope, dont le siège est à Strasbourg.
Enfin bref, donc oui, pas d’Ozeanum du coup. Je suis donc remontée en vieille ville, avec une pause sur un banc sur Alter Markt, la vieille place du marché, avec la belle église Saint Nicolas (je n’ai pas visité l’intérieur, peut-être demain ou vendredi) et le superbe hôtel de ville, ce dernier a un passage avec des boutiques, depuis plusieurs siècles, j’ai fait des folies chez le chocolatier et dans une galerie, au niveau images ils n’avaient rien d’intéressant dans mon budget, mais les bijoux… surtout les boucles d’oreille, j’ai craqué pour une paire, une seule car je suis raisonnable, enfin un peu.
J’ai continué ma balade au hasard des rues, m’arrêtant encore dans une ou deux boutiques. En partie sous la pluie, jusqu’à arriver au Meeresmuseum, trop tard pour le visiter car il fermait bientôt, peut-être demain ou vendredi, mais j’ai pu m’asseoir sur un banc sous un arbre, protégée de la pluie. Après cette pause, je me suis mise en route vers l’hôtel histoire de déposer mes achats et prendre un petit goûter en lisant alors que la pluie continuait de tomber.
Vers 18h30, n’ayant pas vraiment mangé à midi, j’ai commencé à avoir faim. Alors je me suis armée de ma veste de pluie pour aller au restaurant de viande The Black Bull, face au port, que j’avais repéré hier et qui a de bonnes critiques en ligne. Quand j’ai demandé s’ils avaient une table pour une, elle m’a d’abord dit que non, mais quand j’ai demandé si avec un peu d’attente y’avait pas moyen, elle m’a dit d’attendre une minute, elle est vite revenue en me disant que dans cinq minutes, pas de soucis. Et au final, je suis sûre que j’ai attendu moins de cinq minutes. La serveuse était vraiment sympa, ils n’avaient pas de cocktails, du coup une vodka avec du jus de cerise, puis un bon steak bien saignant avec des frites et en dessert un bon brownie chocolat avec glace vanille. Excellent repas, super service.
Sur ce, je suis allée me balader au port, le bateau de CroisiEurope n’était plus là, ce qui renforce ma pensée que le guide alsacien était de la croisière. Les couleurs du ciel, des nuages, de la mer, des quelques rayons du soleil, tout cela formait un spectacle magnifique, avec en plus le ballet des voiliers rentrant au port. Beaucoup de voiliers, l’un d’eux a amarré près de là où je me tenais et a priori, c’est une école de voile. Un vrai joli moment, sur la fin, je me suis appuyée à la rambarde du Fährbrücke (le petit pont de bois menant à la partie du port où se trouve le Gorch Fock) et j’ai admiré les couleurs du ciel et deux hirondelles jouant au-dessus de l’eau. Un moment magique.
Et me voilà de retour à l’aparthotel, je vais sûrement finir mon livre ce soir. Demain, on verra d’abord si y’a moyen pour l’Ozeanum, sinon je ferai directement ma balade jusqu’à la petite île de Dänholm, si je visite l’aquarium le matin, la balade sera pour l’après-midi. Et si l’Ozeanum n’est pas possible du tout, y’a encore plein d’options : le bateau-musée Gorch Fock, le musée de la mer (Meeresmuseum), l’église Saint Nicolas, explorer encore la vieille ville, j’ai aussi vu un musée de l’humour, et pourquoi pas prendre le bateau pour traverser jusqu’à la petite ville d’Altefähr sur Rügen et y passer quelques heures. On verra bien. Le temps devrait être similaire demain, quelques averses par-ci par-là, mais bon, la pluie, ça me fait pas peur !

A propos lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Cet article a été publié dans Allemagne, Côte Baltique, Stralsund (2020). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.