Une aventure en Spreewald

Dans ma liste des destinations brandebourgeoises à faire absolument cette année, il y avait la Spreewald, un espace de forêts, marais et canaux (dans certains coins le facteur distribue le courrier en barque !) à moins d’une heure de train de Berlin. Mon idée était de passer une longue journée ou un petit week-end, faire une balade en grosse barque dirigée par un pro, me promener, randonner, visiter les musées,…

Mais finalement ma première visite de la Spreewald a été toute autre. Pour l’anniversaire d’une amie, son homme a organisé une courte journée à Lübbenau avec sortie en kayak et canoë. Quand il m’a invitée, je me suis dit, je dois y aller, mais pas moyen que je kayake toute seule, heureusement un autre invité qui s’y connait pas mal s’est porté volontaire et on a donc loué pour nous deux un canoë trois personnes.

Donc, en ce beau dimanche matin pluvieux nous nous retrouvons à une gare pour prendre le train régional direction Lübbenau, comme nous sommes nombreux, nous prenons un Brandeburg-Berlin-Ticket (un billet valant environ 30 € pour une journée et cinq personnes maximum valable dans tous les transports locaux à Berlin et dans le Brandebourg). Après environ 50 minutes de trajet, nous voilà arrivés à Lübbenau, une des villes principales de la Spreewald, sous la pluie.

Le temps d’aller jusqu’aux locations de bateaux et de nous arrêter chez un vendeur de cornichons, LA spécialité du coin, la pluie s’arrête et le soleil fait son apparition. Après quelques formalités, nous voilà prêts à embarquer… L’appréhension monte, rien que de monter dans le canoë, j’ai peur de tomber à l’eau, mais mon partenaire m’aide. Je prends place à l’avant et lui à l’arrière, car apparemment celui de derrière c’est genre le gouvernail, donc vaut mieux mettre le plus expérimenté. Et nous voilà partis, on retrouve tant bien que mal le reste du groupe et nous voguons le long des canaux, au milieu d’une forêt luxuriante, c’est calme, c’est beau, on croise une cane avec ses petits et même une loutre ! Il y a beaucoup de canards, et ils viennent quémander, ils se mettent près de ton bateau et caquettent si on leur donne rien… Comme on essaie de se déplacer en groupe avec six embarcations, ça ressemble parfois à du kayak-tamponneur… on se rentre un peu dedans par moments, c’est un peu moins cool quand on heurte les bateaux de gens qui ne sont pas avec nous cela dit. C’est très sympa, le cadre est super, on s’amuse bien, mais par contre, le corps en prend un coup, j’ai mal aux bras, aux fesses, au dos, aux jambes et aux pieds. Oui aux jambes et aux pieds, car je ne sais pas trop comment me mettre pour ne pas perdre l’équilibre, malgré le petit coussin, le siège est dur, les jambes tendues ça donne des fourmies jusqu’aux orteils… En gros, mon âme a apprécié, dans un tel cadre sublime, mais mon corps a détesté.

Quand nous sommes revenus à terre (la sortie du canoë aussi a été dure, du mal à me relever, une fois encore mon super partenaire m’a prêté main forte), deux heures plus tard, j’étais soulagée, pouvoir me dégourdir les jambes, quel bonheur. Une fois toute la troupe réunie, nous avons voulu retourner dans le marais, mais à pied, pour déjeuner dans un restaurant que nous avions repéré, à pied il fallait parcourir environ trois kilomètres, ce qui n’aurait pas posé de problèmes si la pluie n’avait pas fait son retour. Du coup, nous avons pris place dans un restaurant du petit port, service sympa, mais les plats, ça va, rien d’extraordinaire, mais cher, en même temps c’est un coin très touristique. Un bon moment de détente et de rigolade.

Ensuite, nous avons fait un petit tour rapide en ville, en même temps ce n’est pas grand et il n’y a pas grand chose, ici, c’est la nature la star, les villes ne sont que les portes d’entrées vers le paradis vert. Certains en ont profité pour acheter des cornichons et du raifort spéciaux, made in Spreewald. Puis direction la gare où nous avons eu le train de peu, direction Berlin. C’était une très belle journée,  épuisante et courte, mais un excellent souvenir pour nous tous. Et c’est sûr, je reviendrai dans la Spreewald pour mon séjour plus calme que j’ai en tête.

>>PHOTOS<<

A propos lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Cet article a été publié dans Brandebourg, Brandenburg. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Une aventure en Spreewald

  1. Lénou dit :

    Trop bien ! Moi j’adore le canoë, je trouve que c’est un peu comme la marche, un sport qui te donnes le temps de savourer le paysage (si tu es sur des eaux assez calmes ^^)😃

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Que gratterai-je en 2021 ? | Le Tour du Monde de la Marmotte

  3. Ping : Une journée au pays du cornichon (Spreewald) | Le Tour du Monde de la Marmotte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.