Sud-Ouest de l’Écosse : carnet de voyage (2/4)

Mercredi 4 septembre 2019
19h40
Euro Hostel Glasgow

Hier midi, nous avons tous déjeuné ensemble au Wineporter, j’étais vraiment à côté de mes pompes, j’ai pris des macaronis au fromage… c’est servi avec des frites, pas lourd du tout la combinaison, si j’avais fait plus attention, j’aurais demandé sans, du coup j’ai mangé que quelques frites et je me suis concentrée sur mes pâtes, très bonnes et pas cher.

Ensuite, nous sommes remontés dans le bus, direction un petit endroit où ils font du fromage, des glaces et des produits aromatiques, mais moi je ne suis pas descendue, Pete m’a emmenée à la pharmacie, histoire que j’achète des cachets pour mon rhume, ce n’était pas loin donc en revenant vers le groupe, j’ai eu le temps d’aller voir le fromager, j’ai goûté quelques très bons cheddars. Ils sont emballés dans de la cire et peuvent donc être conservés hors du frigo environ 5-6 jours, parfait, hop, le tout dans un sac isotherme, en tout ils sont bons jusque décembre.

Ensuite, nous avons pris la direction des Highlands d’Arran, on parle souvent de cette île comme étant l’Écosse en miniature, car la faille séparant les Highlands des Lowlands coupe l’île en deux, à peu près à la moitié. Et là, Pete nous a mis une musique classique dramatique, ensuite nous nous sommes retrouvés coincés derrière un vélo, alors il a passé Bycicle de Queen. Ce guide est vraiment fun. La route nous menait vers la distillerie de Lochranza, avec quelques arrêts photos en route dans des paysages pittoresques entre mer et montagne.

La distillerie est dans un cadre sympa, pendant que certains faisaient la visite guidée avec dégustation de whisky, Pete a emmené trois d’entre nous se promener dans les alentours. Nous sommes allés jusqu’à la pointe nord de l’île, en passant devant le château en ruines et jusqu’aux 12 Apôtres de Lochranza, un groupe de douze maisons qui avaient jadis des fenêtres de formes différentes que les épouses éclairaient pour passer un message à leurs maris pêcheurs.

Nous sommes ensuite retournés à la distillerie, ensuite nous nous sommes arrêtés près du golf pour observer les cerfs rouges qui broutaient sur le green, puis un autre arrêt plus loin face au château.

Nous avons ensuite repris la route vers Brodick, avec un court arrêt au pont de North Glen Sannox, super joli. En longeant la côte, nous avons revu Fred, fidèle au poste sur son rocher, un phoque en fibre de verre déjà vu à l’aller. Nous avons aperçu vite fait de vrais phoques de loin.

De retour au B&B, comme je n’étais toujours pas en top forme (même si ça allait un peu mieux), j’ai déposé mes affaires et je suis allée au supermarché. Comme il ne pleuvait plus, je voulais aussi faire une petite balade dans le coin, car du coup, nous n’avons pas vu grand-chose de Brodick. Mais le temps d’acheter deux trois trucs pour dîner, je suis ressortie et la pluie recommençait à tomber, de plus en plus intense. Je suis donc rapidement rentrée pour une soirée tranquille télé et sandwichs.

***

Jeudi 5 septembre 2019
10h35
Euro Hostel Glasgow

Hier, après un rapide petit-déjeuner, nous nous sommes mis en route pour la tournée des hôtels afin de récupérer le groupe, puis nous avons repris la route des Highlands, nous avons salué Fred le phoque une dernière fois et le matin à marée basse avec moins d’eau autour de son rocher, c’est plus flagrant. La pluie faisait toujours des siennes, Pete a laissé descendre une partie du groupe au château de Lochranza, à quelques minutes à pied du terminal pour le ferry, vu le temps, mon état de forme moyen et le fait que j’avais déjà vu le château depuis plusieurs points de vue la veille, j’ai passé. Une fois le bus dans la file d’attente, nous sommes allés nous poser au terminal, pour l’embarquement, nous devions remonter à bord du minibus et le soleil a commencé à faire quelques apparitions timides de quelques minutes. Une fois à bord du petit ferry, je suis montée quelques minutes sur le pont extérieur afin de profiter de la vue et d’un peu d’air frais, mais je suis vite retournée au chaud, j’ai refait une petite sortie plus tard, assez courte. Le traversée n’a duré qu’une demi-heure et nous sommes donc remontés dans le bus pour débarquer dans le sud des Highlands de la côte ouest et nous avons roulé sur de jolies et étroites routes dans de beaux paysages, au bord de la mer ou de lochs.

Pete nous a fait un petit cours d’histoire sur le massacre du clan MacDonald de Glen Coe, puis nous sommes arrivés à Inveraray, premier arrêt au château, ceux qui ne voulaient pas visiter sont redescendus en ville pour déjeuner, les quelques restaurants étaient pleins avec de l’attente, je suis donc rentrée dans un fish & chips et je me suis pris une portion de frites pas très bonnes que j’ai mangées sous le soleil au bord du loch Fynn, c’était vraiment super joli. Je me suis ensuite baladée dans la petite ville, c’est joli, puis la pluie est revenue et je me suis réfugiée dans diverses boutiques, dans une petite galerie, j’ai trouvé une belle reproduction d’une peinture du loch Lomond.

Puis l’heure est venue de remonter dans le bus, nous avons pris la route d’un endroit nommé Rest and Be Thankful, ce qui signifie « reposez-vous et soyez reconnaissant », qu’un militaire avait gravé sur une pierre. De là, on a une superbe vue sur Glen Croe. Nous avons ensuite repris notre route dans des paysages pittoresques, le long du loch Long, puis du loch Lomond. Nous avons fait un petit arrêt à Luss, c’est vraiment joli, le lac, les montagnes… et ce ciel bleu, enfin un peu de soleil. C’était le dernier arrêt du tour, comme nous n’étions que trois à retourner à Glasgow et que le reste allait à Édimbourg, Pete nous a demandé si ça ne nous dérangeait pas de prendre le train, histoire d’éviter les bouchons jusque et dans Glasgow, puis ceux entre Glasgow et Édimbourg, ce qui permettait à tout le monde d’arriver plus tôt. Pas de soucis. Pete nous a donc déposés à la gare de Balloch, il a pris nos tickets (ben oui, on a payé un tour qui doit nous ramener à Glasgow, c’est normal que Rabbies paye) et au revoir. C’était vraiment une autre superbe aventure Rabbie’s avec un guide au top ! Je me répète, mais je ne peux que conseiller cette compagnie pour des circuits d’un ou plusieurs jours au Royaume-Uni et en Irlande, et dès 2020 aussi en France, au Portugal, en Espagne, en Italie et en Suisse (en anglais). C’était mon sixième circuit avec eux et pas le dernier c’est sûr !

Donc, le train est arrivé et environ une heure plus tard, me voici de retour à Glasgow, Google Maps m’a guidée jusqu’à mon auberge de jeunesse, en route j’ai croisé un TARDIS qui vendait quelque chose apparemment, mais je ne suis pas allée voir, et oui, mon rhume était moins pire, mais j’étais encore faible et je n’avais qu’une envie : me poser dans ma chambre. Dix minutes plus tard, j’ai pris mes quartiers, l’auberge de jeunesse est sympa, surtout pour le prix, j’ai une chambre double avec lits superposés et petite salle de bain privée, par contre la salle de bain avec lumière automatique, c’est nul.

Ensuite, passage rapide au Lidl à côté, puis je suis allée dîner au bar de l’hôtel, après avoir papoté avec une nana au bar (apparemment le fait que je paye en liquide fait de moi un oiseau rare, ce qui a déclenché la discussion, ça et le temps, pas le Brexit, ouf), je me suis installée et le burger avec potatoes, bof, j’irai voir ce soir si les cocktails sont mieux.

Puis retour dans ma chambre, un peu de TV et au lit tôt, mais trop de lumière, faut que je m’achète un masque de nuit aujourd’hui, lumière sous les rideaux, sous la porte du couloir, sous la porte de la salle de bain. Literie moyennement confortable, certains clients qui gueulent et claquent les portes… J’ai fini par m’endormir, et je me suis fait réveiller par une alarme incendie, ce n’était pas très fort, y’avait personne en panique dans les couloirs, ni dehors, c’était plus fort quand j’ouvrais la fenêtre, mais à deux heures du matin, le cerveau ne fonctionne pas toujours bien et je suis descendue, en voyant à la réception, enfin déjà en n’entendant plus l’alarme dans les escaliers, à la réception la réceptionniste à son poste, ça a fait tilt que c’était vraiment pas ici…

Ce matin j’ai traîné au lit, j’ai repéré un petit parcours Lonely Planet d’une heure et demie, et puis si je me sens bof, je peux toujours me poser dans un café. Et alors que j’écrivais, là, l’alarme incendie a retenti, j’ai ouvert la porte, ils faisaient des tests… Je vais encore prendre ma douche et traîner un peu à l’hôtel avant de me mettre en route.

Über lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Dieser Beitrag wurde unter Écosse – Sud-Ouest (2019) veröffentlicht. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s

Diese Seite verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden..