Angleterre 2019 : Carnet de voyage (2/3)

Jeudi 7 février 2019
Telstar Hotel, Exeter
21h20

Hier soir, à 19h, j’ai rejoint le reste du groupe pour aller dîner. John nous a emmenés dans un immense pub pas loin, l’Imperial, de la chaîne Wetherspoon. J’ai pris une vodka-canneberge, un burger et un brownie, ça passe, pas mauvais, mais rien de spécial, quoi que le brownie était trop sucré à mon goût. Mais bon, le tout pour environ 10 GBP… Bonne petite soirée, on a bien papoté. La Mexicaine et moi sommes rentrées assez tôt. J’étais vraiment crevée. J’ai quand-même pris le temps de lire un peu avant de dormir.
La nuit fut agitée, dehors le vent soufflait tellement que j’avais peur que la porte s’ouvre ou que la fenêtre se brise… Le petit-déjeuner du B&B est sympa, plusieurs choix à la carte. À 9h, John était là avec le bus et c’était parti pour le parc national Dartmoor, connu pour ses poneys sauvages. Nous avons traversé de magnifiques paysages colorés et parsemés de moutons. Premier arrêt : Haytor, un promontoire rocheux en haut d’une colline. Nous nous sommes garés en bas de la colline, en temps normal, je serais montée, mais là, je ne le sentais pas. Je me suis promenée autour du parking en admirant la vue de tous les côtés. Au loin, on pouvait apercevoir la Manche. Le vent soufflait fort et froid, alors je me suis réfugiée dans le bus avant que le reste du groupe redescende. Nous avons ensuite repris la route dans ce cadre irréel vers LE village du parc national, j’ai déjà oublié le nom… Win… quelque chose.* L’arrêt fut court car à part l’église et un magasin, tout était fermé, Mais c’est très mignon en tout cas.
Nous avons ensuite continué notre balade dans le Dartmoor, on a enfin croisé des poneys, on a roulé sur d’étroites routes au milieu de nulle part, c’était magique. C’est juste dommage que les vitres du minibus soient teintées, ça change un peu la couleur. Mais bon, j’ai tout de même profité du paysage en route vers le prochain arrêt : Postbridge.

*Après vérification lors du recopiage du carnet, il s’agissait de Widecombe-on-the-Moor.

***

Vendredi 8 février 2019
21h50
Hôtel Kensington House, Londres

Donc hier, après avoir traversé d’autres paysages merveilleux, nous sommes arrivés à Postbridge et son célèbre pont fait d’une plaque de granit posée sur des pierres. Très joli, pittoresque. Parfait pour des séances photos.
Nous avons ensuite pris la direction de Tavistock. En route, nous avons croisé des poneys sauvages, nous nous sommes arrêtés. John nous racontait que des fois des poneys passent la tête dans le minibus et venaient vers les gens, mais ceux-là ne s’approchaient pas, alors on les a laissés brouter tranquille avant de reprendre la route.
Tavistock est une jolie petite ville qui serait le lieu de naissance du cream tea, non pas du thé à la crème, mais un scone avec marmelade et crème servi avec le thé. Je n’ai pas goûté. J’ai déambulé dans le joli marché couvert, j’en suis ressortie avec de belles boucles d’oreille. Je suis ensuite passée chez un fromager local, contrairement aux clichés, y’a du bon fromage au Royaume-Uni. J’ai pris deux morceaux de fromages du Devon bien bons, emballés sous vide bien sûr. Ensuite, pause déjeuner aux abords du marché, une patate au four avec supplément cheddar et poulet, les suppléments étaient froids, on aurait pu penser que le fromage serait gratiné, mais non.
Je me suis ensuite un peu baladée dans le centre, c’est mignon, il doit être possible de se promener le long de la rivière, mais manque de temps, je suis retournée au bus. Nous avons ensuite retraversé le Dartmoor pour retourner à Exeter où nous sommes arrivés en début d’après-midi.

***

Samedi 9 février 2019
10h10
Kensington House Hotel, Londres

Donc, jeudi après-midi : Exeter. Le principal point d’intérêt est sa sublime cathédrale. On peut visiter l’intérieur, mais je me suis dit que j’allais profiter de la lumière du jour et du temps relativement sec pour explorer le centre-ville. J’ai donc arpenté le centre, suivant le mur romain près de la statue du garçon bleu, admiré les diverses églises et autres bâtiments anciens. Je suis descendue jusqu’à l’ancien pont médiéval, près de la rivière Ex, avant de remonter dans le centre. J’aurais bien exploré les passages souterrains, mais je suis arrivée juste avant la fermeture, dommage. Je suis montée aux abords du château, avant de faire une pause chocolat chaud et croissant. La nuit commençant à descendre, je suis retournée à la cathédrale, l’entrée n’était plus payante, j’ai un peu exploré et me suis assise quelques minutes avant de ressortir car une messe commençait. J’avais alors une heure trente à tuer avant de rejoindre un tour Fantômes et Légendes. Quelques temps sur un banc près de la cathédrale, puis un tour au centre commercial, dans un supermarché j’ai trouvé des Jelly Babies, j’ai pas pu résister ! Pour ceux qui ne comprendraient pas, c’est un truc de Doctor Who, des bonbons que le 4e Docteur avait tout le temps sur lui et proposait à tout le monde. Moi, obsédée par cette série ? Pas du tout ! Enfin bref, après avoir traîné dans le centre commercial puis aux abords de la cathédrale, je me suis dirigée au point de rendez-vous pour la visite. Le guide est arrivé, mais personne d’autre. Il n’a pas le droit de faire la visite pour une seule personne, mais on a quand-même fait le tour de quelques sites autour de la cathédrale et il m’a raconté quelques histoires à faire froid dans le dos. Super sympa.
Ensuite, je me suis offert un bon dîner chez Côte Brasserie près de la cathédrale, oui un français, bouh. Vodka-pomme, délicieuses rillettes, excellent steak et une bonne mousse au chocolat. Le tout pour un prix abordable avec une chouette atmosphère. Sur ce, retour à l’hôtel car la journée m’avait épuisée et car le réveil sonnait tôt le lendemain.

***

Dimanche 10 février 2019
14h20
Café Rouge, Victoria Station, Londres

Vendredi matin, nous avons pris congé d’Exeter sous la pluie, direction le Somerset. Premier arrêt : Glastonbury. Petite ville sympathique connue notamment pour son abbaye en ruines et la tour au sommet d’une colline. Nous avons laissé la colline et sa tour de côté et John nous a déposés devant l’abbaye. Je suis donc allée la visiter, il y a un petit musée intérieur avant d’explorer les ruines à ciel ouvert. Peu de temps après notre arrivée, il y avait une courte visite guidée, j’en ai donc profité. La pauvre guide était habillée comme au 17e siècle avec sa cape et le vent, pas pratique. Très intéressant en tout cas. Apparemment, le Roi Arthur et Guenièvre avaient été enterrés là, mais leur cercueil a disparu il y a plusieurs siècles de cela. Le coin était entouré d’eau autrefois, il serait possible que ce fut l’île d’Avalon. Histoire ou légende ? Mystère. Après la visite, j’ai juste fait un tour dans le magasin et un tout petit tour des environs avant de remonter dans le bus au chaud et au sec.
Nous avons alors pris la direction de Bath, j’y étais allée avec le lycée au début du siècle. Comme nous n’avions pas beaucoup de temps sur place et qu’il y avait une file d’attente jusqu’à l’extérieur, je ne suis pas allée visiter les bains romains cette fois. J’ai fait un rapide arrêt déjeuner dans un Burger King avant d’aller me promener dans la direction du Circus, une place toute circulaire. La ville est jolie, mais entre ma faible forme du moment, la pluie, le vent et les pentes raides, j’ai vite été épuisée. Je suis arrivée tant bien que mal au Circus, mais je n’ai pas poussé jusqu’au Croissant. Une autre place célèbre, semi-circulaire. Je suis redescendue et là, la pluie s’est intensifiée, j’ai tenté la Pump Room, le salon de thé des bains, mais c’était plein, du coup je me suis posée dans un petit café, chocolat chaud (bof), gaufre Nutella-bananes (bof), bouquin. Je suis ensuite retournée au bus pour le retour à Londres. C’est passé super vite car j’ai somnolé. C’était un super petit circuit, j’aime vraiment Rabbie’s. Bien organisé, B&B bien choisi, guide sympa et marrant. Super.
Une fois arrivée, je suis partie à la recherche de mon bus pour l’hôtel, j’ai dû tourner une bonne demi-heure, mais j’ai fini par trouver l’arrêt. Ensuite, arrivée à l’hôtel, exténuée et affamée, je me suis installée vite fait et je suis allée voir dans le coin pour dîner. J’ai tenté un petit mexicain, bof, soit épicé, soit fade, ils n’ont pas de juste milieu a priori. Mais la margarita était pas mal. Puis retour à l’hôtel. Je suis dans le joli quartier de Kensington, super sympa, près du palais. Mais ce soir-là, je n’ai pas fait long feu.

Über lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Dieser Beitrag wurde unter Angleterre (2019) veröffentlicht. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s

Diese Seite verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden..