Highlands d’Écosse : carnet de voyage (3/4)

Dimanche 11 novembre 2018
17h20
Fraser House

Hier soir, après avoir regardé la deuxième mi-temps du match de rugby Pays de Galles vs Australie (victoire galloise, youhou !), je suis allée dîner au Scotch & Rye. Je l’avais repéré en cherchant un bon resto de burgers sur Google. Le bar est sympa, super carte de cocktails. J’ai pris une Nesspirinha, comme une caipi mais avec du gin Loch Ness à la place, normalement avec du kiwi aussi, mais j’ai pris sans. Vraiment sympa. Le burger par contre, le pain mauricette est original, bonne idée, mais le steak est bien trop cuit à mon goût, j’avais pris sans sauce, mais comme la viande n’est pas juteuse, ça faisait un peu sec. Les frites étaient bonnes par contre. Ensuite, j’ai pris un Cotton Candy Cosmo, donc dans un verre à cocktail de la barbe à papa bleue (cotton candy = barbe à papa) et dans un récipient genre de laboratoire, le cosmo normal. Je ne savais pas si j’étais censée verser le cosmo sur la barbe à papa, du coup j’ai mangé la barbe et ensuite j’ai versé le cocktail dans la coupe, avec ça un brownie choco avec glace vanille, pas mauvais. Service sympa, bonne musique, enfin pour moi, hip-hop et RnB des années 1990 et début 2000. Ensuite, retour au B&B pour bouquiner tranquille.
Ce matin, j’ai un peu traîné au lit et j’ai réalisé que je m’étais bien griffé le menton dans la nuit avec mes ongles, c’était pas un rêve, deux belles cicatrices. Je suis vraiment douée… Un peu avant 11h, j’ai pris la direction de la gare routière pour rejoindre mon tour Rabbies. Seulement cinq aujourd’hui, une nouvelle fois avec Helen comme guide. Aujourd’hui c’est le tour Loch Ness expérience complète.
Premier arrêt, l’hôtel Clansman avec un magasin de souvenirs principalement à la gloire de Nessie, le monstre est représenté sous toutes les formes possibles… ou presque, pas de boucles d’oreille. C’est aussi de là que part le bateau nous menant sur le Loch vers le château Urquhart, 18 GBP le ticket pour les deux, moins cher avec Rabbies en plus.
Je suis vite allée au point d’embarquement pour admirer le loch aux eaux noires bordé de montagnes, falaises et forêts, la lumière et les couleurs d’automne, le brouillard, un paysage magnifique.
Une fois le bateau là, je m’installe sur le pont supérieur ouvert, c’est magnifique, mais le froid me pousse vite à l’intérieur. Au bout de trente minutes, nous arrivons au château où j’explore les ruines, des tours et des plans surélevés offrent des vues magnifiques sur le Loch Ness. Très bucolique tout ça. Après avoir fait le tour et bien admiré (et photographié) la vue, je suis allée à l’accueil pour voir le film de présentation sur le château et déjeuner au café avec vue. Une visite sympathique dans l’ensemble.
Nous avons ensuite repris la route, principalement au bord du loch, avec des forêts colorées, le brouillard, la pluie, une atmosphère dramatique et magnifique. Tout d’abord un court arrêt à Invermoriston, petite balade forestière jusqu’à une maison d’été victorienne avec vue sur la petite chute d’eau, puis le pont, et nous avons repris la route, direction Fort Augustus, comme en juin quand j’étais venue la première fois, il pleut, j’ai pas trop traîné, on avait que trente minutes de toute façon.
Sur ce, nous avons quitté le côté le plus touristique du loch pour explorer et grimper les routes des montagnes, des coins calmes, vides et sauvages où broutent les cerfs et les moutons et où il faut faire attention de ne pas écraser les faisans. Avec le brouillard qui roule sur les pentes des montagnes, les paysages sont magnifiques. Un endroit exceptionnel.
Après un arrêt photo à Suey (?), nous avons roulé dans ce panorama de toute beauté jusqu’aux chutes de Foyers, des chutes qui ont fortement inspiré le poète et chansonnier écossais Robert Burns. Des marches ont été installées pour descendre plus facilement dans la forêt. Par contre, pas de chance, le débit des chutes était assez faible, apparemment à cause d’une usine hydraulique qui utilise le cours d’eau. La remontée fut rude, mais ça vaut quand même la peine et ça m’aide à brûler ma graisse. Un bon exercice en somme.
J’ai donc repris ma place à bord du bus et nous sommes allés vers le dernier arrêt de l’itinéraire. Le pub du village de Dores, il y a là une plage et la caravane d’un chasseur de monstre du Loch Ness professionnel. Le chasseur n’était pas là, le soleil commençait à se coucher, personne ne voulait vraiment aller au pub, du coup nous sommes juste restés dix minutes. Et comme nous étions en avance sur l’horaire (en hiver, certains arrêts sont plus courts pour tout faire avant la tombée de la nuit), Helen a proposé de nous déposer à nos hôtels. Super sympa. Sur la fin, on a discuté un peu du kilt, du fait que certains se sont battus pour ça, pour le droit de le porter, c’est à la base une tradition des Highlands uniquement, mais maintenant avec le tourisme, la sexualisation du kilt, le marketing, etc, tout le monde peut le porter. Oui, sexualisation, entre les calendriers de mecs en kilt et ce yoga en kilt avec juste des mecs bien bâtis et torse-nu, c’est limite sexiste, même sexiste tout court. Y’a un bar à Inverness, avant les serveurs portaient des kilts dans leur uniforme, mais plus maintenant à cause du harcèlement sexuel, des nanas bourrées qui soulevaient les kilts des serveurs… Ce qui est une tradition, quelque chose qui a une valeur et une histoire pour les Highlanders (oui, le kilt c’est highlander, pas écossais) est en train de devenir un costume, un objet de marketing, c’est un peu dommage. Enfin bref.
Et après cette jolie journée, me voici de retour au B&B, je vais bientôt me mettre devant la TV, BBC 1, pour le nouvel épisode de Doctor Who. Pas besoin d’attendre le lendemain qu’il soit dispo sur Amazon, youhou, et ensuite j’irai dîner.

Über lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Dieser Beitrag wurde unter Highlands d'Écosse (2018) veröffentlicht. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s

Diese Seite verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden..