La Marmotte a lu : Les plans les mieux conçus, D.P. Prior

Deacon Shader est de retour pour de nouvelles aventures, le livre 2 de la saga Shader et la suite de L’Épée de l’Arckon, Les plans les mieux conçus, est depuis peu disponible en français au format électronique. Attention, si vous n’avez pas lu le 1er tome, la 4e de couverture et cet article révèlent une partie de l’intrigue du livre précédent.

Commençons par le résumé :

Les navires des pilleurs se regroupent et cette fois, leur proie est le dirigeant suprême du Templum : l’Ipsissimus lui-même.

Avec Shader mort et son fragment de la Statue d’Eingana dans les mains de Shadrak l’Invisible, la menace du Déliement de toute la Création est plus forte que jamais.

Dr. Cadman réalise qu’il est trop embourbé et qu’il n’y a rien d’autre à faire que de passer à l’offensive. S’il doit survivre à la guerre latente pour la statue, quels meilleurs alliés pourrait-il avoir qu’une armée de morts-vivants ?

Alors que Sektis Gandaw se rapproche et qu’un choc des cultures menace le Sahul, le philosophe Aristodeus a encore des idées bien à lui pouvant décider du destin de toute l’existence.

Mais avec le passage vers le royaume céleste d’Araboth couvert par l’Abysse, les choses ne sont pas ce qu’elles devraient être. Aristodeus sait que même la mort de Shader peut être tournée à son avantage, après tout, c’est une longue partie et il a toutes les cartes en main.

Mais même les plans les mieux conçus…

En effet, à la fin du 1er tome avec la mort du héros, on se pose de nombreuses questions, on est choqué et on a hâte de connaître la suite. C’est de la fantasy donc on suppose que la solution sera surnaturelle. Et l’auteur a très bien déroulé cette intrigue. Ce deuxième livre est palpitant, passionnant et difficile à poser. On plonge encore plus dans l’âme, souvent tourmentée, des personnages principaux, d’autres personnages se révèlent, des retournements de situation étonnants voir surprenants, tout n’est pas blanc et noir dans ce monde fantastique. Toujours une aussi belle plume, on est emporté dans un tourbillon de combats épiques, de moments touchants, d’interrogations, de magie, d’humour.

Über lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Dieser Beitrag wurde unter Les lectures de la Marmotte veröffentlicht. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s

Diese Seite verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden..