La Marmotte en Jordanie : carnet de voyage (5/5)

Samedi 13 novembre 2021

17h30

Hôtel Layaali, Amman

Je suis donc allée au théâtre romain en fin de matinée, c’est juste en face, mais il faut déjà trouver un endroit où traverser la grande avenue. Alors que j’allais entrer dans le parc du théâtre, un chauffeur de taxi m’a accostée, si je voulais aller quelque part, il m’a aussi demandé d’où je venais. Quand j’ai dit Allemagne, il est passé en allemand, m’a dit que si j’ai besoin d’un taxi, je peux l’appeler, pour couper court, j’ai accepté de prendre une photo de son numéro. Ensuite, alors que je me baladais dans le parc, un jeune homme me salue, je suis polie, je dis aussi bonjour, tout en anglais, car c’est évident que je ne suis pas du coin hein. Il me demande mon âge, je me rajoute deux ans pour arrondir à la dizaine supérieure, puis il me dit que je suis jolie, euh, merci… Et me demande si je veux aller boire un verre, non merci. C’est déjà quelque chose que je fais pas vraiment chez moi, échanger deux mots avec un inconnu et tout de suite aller boire un verre, alors dans un pays avec une culture très différente et une langue que je ne comprends pas et ne peux même pas lire, non, je préfère pas.

J’ai visité l’intérieur du théâtre, je suis montée dans les gradins, mais pas tout en haut, les marches ne me rassuraient pas. C’est vraiment chouette, on voit également la Citadelle au loin, sur la colline en face, du coup je me suis dit que quand j’irai à la Citadelle, j’opterai pour l’option taxi plutôt. De chaque côté du théâtre, il y un petit musée sur les traditions et l’art populaire locaux. Sympa. Ensuite, je suis allée vers l’ancienne fontaine Nympheum, ça avait l’air fermé, mais en me voyant regarder, quelqu’un est venu m’ouvrir la porte et j’ai pu regarder un peu plus près. J’ai ensuite marché dans la rue, jusqu’à la mosquée, puis je suis rentrée à l’hôtel. J’ai mangé des chips et un genre de kiri sur mon balcon.

Je ne sais pas, mais j’ai du mal avec Amman pour l’instant. Je me sens mal à l’aise, j’ose pas trop entrer dans les boutiques et restaurants. Je ne sais pas si c’est juste le quartier où je suis, mais le monde, le chaos, les mauvaises odeurs, la saleté, la difficulté à traverser la route sans risquer sa vie, j’ai du mal, heureusement que j’ai ma liseuse et Internet pour m’occuper à l’hôtel. Autant la semaine avec le groupe c’était génial, autant là… C’est peut-être pas un endroit pour moi en voyageant seule. En même temps, quand on part en voyage, surtout dans des endroits à la culture très différente, on prend le risque que ça plaise pas. C’est la deuxième fois dans tous mes voyages que ça m’arrive. La dernière fois c’était pas loin de Berlin pour un court week-end. Là, j’ai encore quatre jours pleins. Demain, je retourne quelques heures à la mer Morte, ensuite je verrai, sur Amman y’a encore le musée national, Rainbow Street et la Citadelle. J’ai aussi vu en ligne une excursion d’une journée aux châteaux du désert. On verra bien comment ça évolue tout ça.

***

Dimanche 14 novembre 2021

19h35

Hôtel Layaali, Amman

Ce matin, je me suis réveillée et j’ai pu voir que le temps était couvert, il y avait plu dans la nuit. A priori, j’avais choisi le meilleur jour pour aller à la plage… Mais à 10h, je suis tout de même descendue à la réception pour l’excursion. À la réception hier, il m’avait dit que c’était 35 JOD (environ 40€) et là dans la voiture il me dit qu’on utilisera la plage d’un hôtel et c’est 20 JOD (environ 25€). OK… C’est un détail qu’il aurait pu me donner la veille. Enfin bref… Après environ une heure de route, on arrive à l’hôtel Oh Beach. On a vu mieux… Niveau propreté et bon état des installations, y’a de la marge. Je suis descendue à la plage… Punaise. Des chaises longues auxquelles je ne ferais pas confiance, des vieilles chaises cassées dans un coin, des déchets sur la plage, un ponton en plastique qui ne m’inspirait pas confiance. Ça change de là où je suis allée avec le groupe la semaine dernière… Y’avait pas mal de roches au bord de l’eau, du coup avec de jolies formations de sel dessus. Au début, j’étais toute seule, j’ai un peu marché dans l’eau, mais il y avait l’air d’avoir pas mal de courant, du coup je ne me suis pas baignée. Un peu plus tard, des gens sont arrivés. Je suis restée sur place deux heures, rien que d’être au bord de la mer, c’est sympa. Puis je suis remontée retrouver mon chauffeur.

De retour à l’hôtel, je suis vite repartie pour aller manger des frites sur la place devant le théâtre romain. Y’a une sorte de baraque à frites et le jeune, à un moment, me fait signe de venir alors que mes frites ne sont pas encore prêtes, il me tend deux téléphones, m’en fait prendre un en main, c’était écrit en arabe dessus, et sur l’autre il me montre un message WhatsApp avec une adresse e-mail, j’ai pas compris ce qu’il me voulait. Il a repris le téléphone, il m’a donné mes frites et je suis partie me poser sur un muret. Y’avait quelqu’un avec une guitare, c’était sympa. Y’avait un vendeur de barbe à papa, c’était tentant, mais le sucre est mon ennemi, donc non. Puis je suis rentrée à l’hôtel pour bouquiner. Il y a plus d’une heure et demie, j’ai envoyé un message au service en chambre pour commander à manger et toujours pas de réponse ni de plat servi. J’ai pas envie de sortir, en plus ça gueule dans les couloirs, genre des gens qui s’engueulent, ça donne encore moins envie de sortir de la chambre. J’ai encore des chips et du kiri, ça fera l’affaire.

***

Lundi 15 novembre 2021

19h40

Hôtel Layaali, Amman

Hier soir, j’ai relancé l’hôtel pour ma commande et c’est arrivé peu après. Ensuite, comme d’hab, lecture et livres audios. Ce matin, je me suis mise en route en fin de matinée vers le musée national. C’est facile, c’est tout droit, environ trente minutes de marche. Par contre, j’ai eu du mal à trouver l’entrée… je passe d’un côté, rien, donc demi-tour et on tente de l’autre côté, j’arrive à l’entrée du parking, du coup je cherche une entrée piétonne, mais un mec me fait signe d’entrer. OK. La visite du musée est intéressante, des informations et des artéfacts venus de l’histoire de la Jordanie, de la préhistoire à nos jours. La grande fierté du musée, ce sont les parchemins de la mer Morte, découverts dans une grotte à la fin des années 1940. Ils datent d’une période allant du 3e siècle avant J-C au 1er siècle de notre ère et comprennent de nombreux textes bibliques. On ne peut en voir qu’une partie à Amman, dont certains ont un support métallique.

Alors que je visitais le musée, une ampoule au pied gauche a commencé à se manifester et mon genou droit s’est mis à exprimer son mécontentement. J’avais prévu d’aller ensuite à Rainbow Street, mais je n’étais plus sûre de moi. En sortant du musée et après une pause sur un banc dans le parc devant le bâtiment, j’ai d’abord essayé de trouver de quoi me restaurer. Je suis partie dans la direction du théâtre, mais y’avait pas grand-chose, quelques snacks, mais ça m’inspirait pas trop. Je suis arrivée au marché de fruits et légumes près de la mosquée, de plus en plus proche de mon hôtel, et j’en ai profité pour acheter des bananes. J’ai jeté un œil dans les petites rues adjacentes et là je vois « shawarma », ce genre de kébab poulet, et en plus ils avaient un petit menu bilingue, youhou ! Je continue vers l’hôtel, repassant par le forum du théâtre, et puis entre les ampoules, le genou, les assauts des chauffeurs de taxi qui commencent à m’énerver, le mal de tête, le mal au ventre, le stress pour traverser la rue, je décide de retourner dans ma chambre.

Là, je me pose sur le balcon avec mon bouquin, je peux tout de même profiter de la vue et du soleil. Puis vers 18h, je décide d’aller dîner dehors. J’avais repéré le restaurant de l’hôtel Pacha pas loin, bien noté sur Google. Je m’installe sur la terrasse avec vue sur le théâtre et là, je vois passer un lapin… OK… normal. Je commande un mansef poulet (viande, riz, sauce au yaourt fermenté) et je remarque qu’il y a plusieurs lapins et au moins un cochon d’Inde qui se baladent sur la terrasse. Et puis, des mecs commencent à jouer de la musique et chanter. Sympa. Le plat était pas mauvais, mais rien à voir avec ce qu’on a eu à Wadi Musa la semaine dernière.

Et me voilà de nouveau à l’hôtel, avec mon fidèle livre. Demain, j’irai voir cette fameuse Rainbow Street et peut-être encore explorer les rues aux alentours de mon hôtel.

***

Mercredi 17 novembre 2021

16h05

Hôtel Layaali, Amman

Hier matin, je me suis mise en route en fin de matinée. J’ai essayé de trouver mon chemin vers Rainbow Street avec la carte que l’hôtel m’a donnée, sans noms de rue… Au bout d’un moment, j’ai lâché l’affaire et j’ai mis le GPS… Ça monte bien, dur dur. Mais j’ai fini par y arriver. Le nom vient d’un cinéma situé dans cette rue où se succèdent cafés, restaurants et boutiques. C’est un peu moins chaotique qu’en bas, une jolie petite rue avec des lanternes originales ici et là. Pour déjeuner, j’ai trouvé un restaurant à l’air sympa, avec une jolie terrasse ombragée dans une rue adjacente. Un petit cocktail (sans alcool), une escalope panée sauce au bleu avec frites et un énorme brownie, super service. Mijana, le nom du restaurant. J’ai ensuite repris ma balade, essayant de retourner vers les environs de l’hôtel. Je pensais me balader plus longtemps, mais vu la course d’obstacle avec les trottoirs hauts et délabrés, les marches de quinze mètres, j’ai commencé à avoir mal au genou, puis mon ventre a également commencé à protester. Je crois que j’ai été optimiste avec quinze jours de voyage, ça fait un peu long, mais bon, hein. Je suis retournée traîner à l’hôtel, profitant de la vue depuis le balcon.

Ce matin, je suis partie en taxi à la Citadelle d’Amman, c’est en haut d’une colline et vu comment c’était raide, j’étais contente de pas y être allée à pied. L’entrée du site est à 3 JOD (beaucoup moins cher pour les Jordaniens). J’ai tout de suite été abordée par un guide et j’ai accepté, c’est toujours plus intéressant. Il m’a fait un résumé de l’histoire locale tout en explorant une partie du site. Un endroit n’était pas accessible en raison d’une visite princière. Il m’a laissée aux marches du musée archéologique. Aussi très intéressant. Beaucoup tourne autour des Grecs et leur mythologie, j’suis bien dans le thème en ce moment vu que je dévore actuellement la série Percy Jackson. Enfin bref, après la visite du musée, je continue d’explorer le site. Les deux structures les plus imposantes sont l’ancienne mosquée et les ruines du temple d’Hercule. On a également une vue imprenable sur toute la ville, dont le théâtre romain, qui est en fait grec à la base.

Pour déjeuner, je suis allée au café, j’ai pris des sortes de chaussons à la viande et au fromage, et en attendant, je vois accroché sur un mur un post-it avec un autographe de Stéphane Rottenberg de Pékin Express. Ça m’a fait sourire. Je me suis ensuite un peu posée pour tout admirer, puis je me suis dit que j’allais prendre un taxi pour le théâtre romain et me poser sur la place devant avant de rentrer à l’hôtel, je ne prévois pas de trop marcher car mon genou n’est pas content (oui oui j’en parle à mon médecin en rentrant).

J’approche du stand de taxi et tout de suite, un chauffeur vient me voir, il me propose de m’emmener voir la mosquée bleue du Roi Abdallah Ier avant de m’emmener au théâtre. OK ! J’avais rien prévu pour me couvrir la tête, mais y’a une entrée spéciale visiteurs/touristes et là une jeune femme m’accueille en français (le chauffeur m’avait demandé d’où j’étais et cette fois j’ai dit France), elle m’emmène pour mettre une djellaba et un voile. C’est la toute première fois que je visite une mosquée. Le chauffeur de taxi me fait ensuite la visite, l’entrée est à 2 JOD et on visite la grande mosquée des hommes (les femmes prient dans une autre plus petite), et bien sûr on enlève les chaussures avant d’entrer. La mosquée est vraiment belle et on a le droit de faire des photos.

Après la visite, on repasse par le bazar de la mosquée, j’enlève le voile et la djellaba et la jeune femme d’avant m’offre un thé et un biscuit avant de passer en mode vente. Y’a pas de taxe sur les produits vendus, la plupart sont fabriqués par des réfugiées syriennes et palestiniennes. Je regarde, surtout que c’est bientôt Noël, mais je ne vois rien qui me parle, et puis elle me dit qu’elle a des produits de la mer Morte. Ah, là, ça m’intéresse, je vais me refaire une ambiance mer Morte dans ma salle de bain. Elle m’emmène encore à la partie bijoux et je craque pour des boucles d’oreille avec une pierre bleue dont j’ai oublié le nom.

Sur ce, le chauffeur me ramène près de l’hôtel et je lui donne plus que ce qu’on avait dit car il a été vraiment super. Ce soir, je vais finir ma valise, manger ce qu’il me reste en cochonneries et au lit tôt car demain je pars de l’hôtel à 6h30 pour l’aéroport et rentrer à la maison.

***

Jeudi 18 novembre 2021

16h30

Berlin

Et voilà, depuis quelques heures je suis de retour à Berlin. Ce fut un voyage vraiment sympa. La première semaine avec le groupe était absolument géniale, des paysages magnifiques, des bons moments avec de nouveaux copains. La semaine à Amman était par moments difficile et solitaire, le chaos ambiant est un peu trop pour moi, mais c’est une expérience que je ne regrette pas. Je reviens reposée et avec de beaux souvenirs plein la tête !

PS : Il est vrai que je n’étais pas trop à mon aise à Amman, mais par contre, jamais je ne me suis sentie en danger, je n’ai jamais eu peur pour ma sécurité. Il est même arrivé que des locaux me demandent si j’avais besoin d’aide pour quelque chose car je devais sembler super perdue.

Über lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Dieser Beitrag wurde unter Jordanie, Jordanie (2021), Moyen-Orient veröffentlicht. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s

Diese Seite verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden..