Saxe 2019 – Carnet de voyage (1/2)

Dimanche 9 juin 2019
07h55
Arrêt Flixbus Alexanderplatz, Berlin

Un peu en avance, j’attends mon amie Z. pour une petite escapade en Saxe. Dans quarante-cinq minutes, embarquement dans un beau bus vert direction Dresden, trois jours pour (re)découvrir la ville, avec demain une excursion en Suisse saxonne, un coin de nature apparemment superbe. Ça va être chouette !

***

Dimanche 9 juin 2019
23h25
Hôtel Best Western Macrander, Dresde

Le trajet en bus s’est bien passé, comme y’avait pas trop de monde, nous avons chacune pris une rangée et j’ai somnolé. Nous sommes arrivées peu avant midi à la gare centrale, nous avons d’abord voulu prendre un ticket de tram pour la journée, la dame au comptoir nous a suggéré de prendre un ticket familial, ce qui reviendrait moins cher. Sur le coup, nous avons pensé que c’était une bonne idée. Nous sommes d’abord allées à l’hôtel de Z. qui est en vieille ville (Altstadt). Y’a eu un petit couac lors de la réservation du voyage, elle avait trouvé une super offre et comme nous sommes toutes les deux pareilles et que nous ne partageons pas nos chambres, nous avons fait nos réservations en parallèle, j’ai été un peu plus rapide et j’ai eu la dernière chambre de disponible… non annulable bien sûr. Donc je suis dans le quartier Nouvelle-Ville (Neustadt) de l’autre côté de l’Elbe.
Enfin bref, donc Z. s’installe vite fait et nous nous baladons dans les environs d’Altmarkt (vieux marché) pour chercher où manger. Notre choix se porte sur El Rodizio, un restaurant mexicain, pas trop mal, même si pour les steaks, nous n’avons pas la même définition de saignant. Nous nous baladons ensuite dans le quartier avec une bonne glace, nous faisons du repérage pour le bus demain et nous prenons le tram direction le jardin botanique. Nous descendons à l’arrêt Straßburger Platz, sur le plan, j’avais vu à côté du jardin « Gläserne Manufaktur », qu’on peut grossièrement traduire par « fabrique de verre », j’ai pensé que c’était une fabrique avec souffleurs de verre, Z., qui est allemande, a également pensé de même. Nous avons donc décidé de jeter un œil, c’est en fait une sorte de musée/usine Volkswagen, y’a une grande tour ronde en verre, c’est peut-être pour ça ?
Déçues (ou presque), nous sommes allées à côté au « Grand Jardin » (Großer Garten), un parc immense, un petit train en fait le tour et avec la chaleur écrasante et la taille du truc, nous avons pris l’option petit train. Les tarifs dépendent d’où tu descends, ce qui est dommage, si tu fais un tour complet, tu peux pas faire d’escale, ce serait une idée pourtant. Nous avons fait le tour du parc (c’est aussi là que se trouve le zoo), qui est vraiment joli, y’a un beau lac avec location de bateaux, très sympa.
De retour à la case départ, nous sommes enfin allées au jardin botanique, l’entrée est gratuite, c’est très joli, beaucoup d’accès interdits cependant et j’ai passé les serres tropicales, il faisait déjà assez chaud. Et comme après tout ça il n’était pas encore seize heures, nous nous sommes mises en route pour le « Blaues Wunder », la « merveille bleue », mais ce sera pour plus tard car je tombe de fatigue.

***

Lundi 10 juin 2019
Hôtel Best Western, Dresde
22h05

Donc, hier après le jardin botanique, nous avons pris le tram jusque Schillerplatz, puis le bus sur une station pour traverser la célèbre merveille bleue, un pont en fer faisant partie des symboles de Dresde. De l’autre côté, sur Körnerplatz, il y a deux trains de montagne qui grimpent dans les collines au-dessus de la ville. Un funiculaire classique (Standseilbahn) et un funiculaire suspendu (Schwebebahn), les deux sont au même tarif, cinq Euro l’aller-retour, le funiculaire suspendu arrive dans une gare avec plateforme d’observation, nous avons choisi celui-là. En effet, superbe vue sur la ville et il y a un petit café où nous avons pu faire une pause glace face au sublime panorama. Nous sommes ensuite redescendues et nous nous sommes mises en route vers mon hôtel, en suivant les suggestions de Google Maps. Nous sommes arrivées au premier arrêt de bus deux minutes après l’heure de passage du bus d’avant, nous pensions avoir quinze minutes, alors Z. est allée regarder les magasins en face. Et même pas cinq minutes plus tard, je vois que le bus arrive. Par chance, Z. est sortie d’une boutique au même moment et a pu traverser vite fait pendant que le bus était au feu rouge. D’après Google, le trajet avec un changement devait durer trente minutes… au changement, surprise, presque trente minutes d’attente pour le bus suivant.
Nous finissons par arriver à mon hôtel, je prends ma chambre et pendant que je m’installe, Z. va à la piscine. En séjournant au Best Western, on a accès à l’espace bien-être du Mariott à côté, elle voulait juste y aller dix minutes, ce qui est un peu court pour moi, donc je me suis installée, allongée, reposée un peu, puis nous sommes ensuite retournées en vieille ville pour dîner.
J’avais noté des adresses pour de bons restaurants de burgers sur Dresde, l’un d’eux, Burgerei, étant sur Neumarkt face à la belle église Frauenkirche. Un bon cocktail et un bon burger (si le bœuf était cuit à point au lieu de bien cuit ou qu’on puisse demander la cuisson désirée, ce serait mieux), avec une belle vue, belle atmosphère en cette chaude soirée d’été. Pour digérer, nous nous sommes baladées dans la vieille ville, notamment au-dessus des quais, avec des musiciens un peu partout, c’était vraiment sympa.
Puis, fatiguées, nous avons voulu rentrer et là l’idée du ticket de transport commun s’est révélée peu pratique. Z. ayant mal au pied, elle ne pouvait pas rentrer en marchant, donc je l’ai accompagnée à son hôtel, avec des changements, forcément un dimanche veille de jour férié après 22h ça circule un peu moins. Donc, j’ai mis pas mal de temps à rentrer et le bus pour deux stations entre l’hôtel et l’arrêt de tram ne passait pas avant trente minutes quand je suis arrivée. J’ai donc fait le chemin à pied, en un peu moins de dix minutes, pas trop rassurée vu qu’il n’y avait personne et faisait bien nuit, mais pas de soucis, je suis bien arrivée et après un peu d’écriture et de lecture, au lit !

A propos lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Cet article a été publié dans Allemagne, Sachsen, Saxe (2019). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.