Écosse juin 2018 : carnet de voyage 1/4

Aéroport Berlin Tegel
Mardi 12 juin 2018
Tôt le matin

Me voilà prête pour une nouvelle aventure. Cela fait longtemps que j’ai l’Écosse en tête et l’heure est enfin venue. Direction la capitale Édimbourg pour une semaine de demi-vacances, oui demi-vacances car je travaillerai les matins à l’hôtel et explorerai la ville et les environs l’après-midi et le week-end. J’espère aussi rencontrer des collègues traducteurs, ça peut être sympa, je suis sur un groupe de traducteurs international sur Facebook, à voir. Je vais aussi aller voir les Highlands et le Mur d’Hadrien, des lieux présents dans une série de livres que je traduis, même si dans le livre c’est plutôt sur l’autre côte qu’ils sont. J’ai trouvé une agence qui organise des circuits en petit groupe, ils font des circuits de un ou plusieurs jours en Grande-Bretagne et Irlande, si je suis satisfaite des excursions d’un jour, peut-être plus tard je ferai de plus longs circuits.
En tout cas, je suis ravie, j’ai hâte d’y être.

***

Mardi 12 juin 2018
17h15
The Lantern Room, Édimbourg

Le vol s’est bien passé. Je ne sais pas si EasyJet a investi dans de plus gros avions avec des sièges plus larges et des ceintures plus longues, ou si j’ai maigri sans m’en rendre compte, mais aujourd’hui, je n’ai pas eu besoin d’extension de ceinture et je rentrais dans le siège sans dépasser, youhou ! Et au final, la rangée devant moi était vide, alors j’ai bougé et j’ai pu m’étaler.
Après avoir passé la frontière et récupéré ma valise, j’ai tout de suite pris un taxi, en route j’ai commencé à avoir faim, en même temps depuis ce matin, un biscuit et un bretzel au fromage… Arrivée à l’hôtel, on m’annonce que je suis au 4e étage, belle vue mais pas d’ascenseur, mais au final je suis au sous-sol. Après avoir galéré pour ouvrir la fenêtre, j’ai même fait venir la réceptionniste pour me montrer, je me suis un peu posée. La chambre est sympa, une entrée avec un petit lit, puis une grande pièce avec lit deux places et un bureau, sur le bureau la réception Wi-Fi est bof, mieux sur le petit lit, au pire, j’irai à la réception après le petit-déjeuner.
Donc, affamée, je suis sortie et je suis tombée sur une jolie terrasse d’un restaurant servant des burgers d’Angus, entre autres, alors tentons, en sirotant un Cosmo sous le soleil écossais.

***

Mercredi 13 juin
The Thistle Stop Cafe, Édimbourg
17h35

Hier soir, après mon cocktail et mon burger en terrasse, je suis rentrée à l’hôtel, j’ai essayé de travailler un peu, très très lentement, avant de me mettre devant la TV puis au lit à… 20h30, certes 21h30 heure berlinoise, mais après la courte nuit de la veille, j’étais morte. Et impossible de fermer la fenêtre… bon elle était pas grande ouverte et il n’a pas plu, mais bon.
Ce matin, après le petit-déjeuner direct au travail, seulement interrompue par un employé venu fermer ma fenêtre. Pour déjeuner, j’ai retrouvé une « collègue » locale dans un pub sympa, le Conan Doyle, le steak était bien bon. Suite à cela, j’ai pris la direction du château à pied, un bon morceau dans la ville, les bâtiments sont magnifiques. Quand on arrive dans le quartier bien touristique, notamment sur Royal Mile (entre le Parlement et le château), y’a des boutiques de kilts, tartan et whisky tous les deux mètres. J’ai visité la cathédrale Saint-Gilles, très impressionnante. En face, le consulat français, ils n’ont pas pris le bâtiment le plus moche. Juste devant le château, un Écossais habillé et maquillé façon Braveheart faisait son show pour collecter des fonds pour la recherche contre la leucémie. On a eu droit à une démonstration de Claymore, j’en ai traduit des livres et des jeux avec cette arme, première fois que j’en vois une en vrai. Le tout agrémenté de blagues plus ou moins drôles. Puis direction le château, avec guide audio, deux bonnes heures à arpenter les chemins entre des murs datant de plusieurs siècles avec de belles vues sur la ville et la mer au loin. Le temps aujourd’hui est gris, venteux et avec quelques gouttes. Je n’ai plus de jambes ni de pieds, alors une pause avec un petit chocolat s’imposait.

A propos lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Cet article a été publié dans Écosse (2018). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.