Tallinn – Carnet de voyage (1/2)

Samedi 13 janvier 2018
23h
Tallinn

Me voici à Tallinn en Estonie pour le premier voyage de l’année. Cette après-midi, j’ai pris l’avion avec deux amies pour une petite escapade hivernale. Après deux heures de voyage à la mode sardine sur EasyJet, nous sommes bien arrivées dans le froid baltique. Tout d’abord, direction le tram vers le centre-ville, nous sommes descendues à l’arrêt de tram recommandé par Google Maps, mais a priori trop tôt, du coup j’ai sorti le portable pour le GPS. Il faisait environ -10°C, une bonne balade revigorante jusqu’à l’appartement à dix minutes de là.
Arrivées, nous appelons le loueur, quinze minutes plus tard, nous entrons dans notre palace : trois chambres, grande pièce de vie avec coin cuisine et sauna. Affamées, nous avons suivi les recommandations du proprio et sommes allées à Chicago, toujours dans la vieille ville, bon resto sympa, un peu bondé, nous nous sommes assises au bar, c’était un peu cher mais bon. Un cosmopolitan bien bon et un délicieux steak. Ensuite, pour le dessert, nous avons traversé la vieille ville pour aller à Kompressor, célèbre crêperie avec des prix abordables. J’ai pris une crêpe au chocolat et glace, vraiment super bon. Puis nous sommes rentrées. Ça s’annonce d’être un bon petit séjour.

***

Dimanche 14 janvier 2018
21h40
Tallinn

Ce matin, lever tardif après une nuit agitée grâce aux fêtards du bar au rez-de-chaussée. Nous avons suivi les recommandations de notre logeur et du Lonely Planet pour prendre notre petit-déjeuner à Must Puddle, toujours en vieille ville, café classé comme hipster, sympa, meubles dépareillés, carte succincte, j’ai pris des patates à la sauce parmesan avec bacon et œuf pochés, pas mauvais, les filles ont pris un genre de burger, a priori pas exactement ce qu’elles avaient demandé mais c’était bon.
Ensuite, direction l’office du tourisme pour la visite guidée gratuite qui a lieu tous les jours à midi. Deux heures dans les rues glacées de Tallinn pour avoir un bon aperçu du centre médiéval, très sympa. Une fois la visite terminée, nous sommes allées nous réchauffer dans le café Kehrwieder sur la place de l’hôtel de ville. Sympa mais sans plus. Puis nous sommes allées au grand marché couvert près de la gare. Il y a de tout, à manger sous forme d’ingrédients ou de plats servis sur place ou à emporter, des bijoux, des souvenirs, des habits, des antiquités (avec des uniformes SS…), etc… On peut y passer des heures. J’ai craqué pour des boucles d’oreille (j’aurais même pu craquer pour plus, mais il faut rester raisonnable), un grand-père vendait des bijoux avec différentes pierres fabriqués par sa femme, j’ai pris de la malachite, il avait même une liste des pierres dans différentes langues. On entend beaucoup de russe là-bas, a priori il y a une grosse communauté russe et biélorusse en Estonie.
Nous avons ensuite pris le chemin de la vieille ville, avec plusieurs arrêts dans des boutiques de souvenirs remplies, entre autres, de bijoux en ambre (même s’il n’y a pas d’ambre estonienne, l’ambre balte vient de Lettonie et de Lituanie), de vêtements en laine et de matriochkas. Dans une boutique, nous avons même vu une matriochka Angela Merkel… Nous nous sommes arrêtées ensuite au café MaiasMokk pour une petite pause dans le plus ancien café estonien qui abrite aussi une petite boutique de pâte d’amande, qui aurait été inventée à Tallinn. Puis est venue l’heure d’aller dîner, suivant les conseils de Lonely Planet, nous sommes allées chez mamie, Vaneama Juures, ce qui veut vraiment dire chez mamie, la déco est raccord. La serveuse était très sympathique, quand elle nous a entendues parler allemand, elle nous a parlé dans cette langue. En entrée, j’ai pris une assiette de viandes et fromage fumés, poulet, porc, canard et genre d’emmental. Super bon. Ensuite, le Sunday Roast de mamie, du bœuf braisé avec une sauce moutarde et des pommes de terre, mais je n’ai pas aimé, ce n’est pas que c’était pas bon, Sanela a pris la même chose et a beaucoup aimé, le mode de cuisson et le côté sucré de la sauce n’étaient pas à mon goût. Zora a pris un ragoût d’élan à la bière et a adoré, j’ai goûté, mais je n’accroche pas sur la viande bouillie. Pour conclure, j’ai pris une liqueur à la cerise, elle avait un petit goût d’herbes, bref pas de chance pour moi et mes goûts difficiles.
Sur ce, nous sommes allées prendre un verre au DM Baar, DM pour Depeche Mode. Un bar en sous-sol fondé y’a une vingtaine d’années par un fan du groupe. Atmosphère sympa, cocktails aux noms des chansons, charmant serveur. Mon Personal Jesus (vodka, triple sec, citron) était sympa, bonne petite soirée. Bon sur ce, je vous laisse, le sauna m’attend !

A propos lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Cet article a été publié dans Tallinn (2018). Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Tallinn – Carnet de voyage (1/2)

  1. Marie dit :

    super article, ça donne envie de découvrir cette destination

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.