Schloss Charlottenburg

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe Schloss Charlottenburg est un très beau palais de Berlin, situé dans le quartier du même nom tout à l’ouest de la ville. J’avais déjà visité les jardins et admiré les jeux de lumière sur sa façade pendant le magnifique marché de Noel qui se tient devant le château tous les ans.

Pour Pâques, je suis allée visiter l’intérieur alors que la neige recouvrait les jardins. Ici aussi il faut s’acquitter de quelques euros en plus pour avoir le droit de photographier, c’est donc équipés d’audio guides qui racontent des choses bien intéressantes qu’on s’est attaqués à ce magnifique bâtiment.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAMon ami wiki nous dit ceci : Commencé en 1695, sous le nom de Lietzenburg, nom du site à cette époque, le palais a été construit dans le style baroque par l’architecte Nering. Il fut commandé par la reine Sophie-Charlotte, l’épouse de Frédéric III, électeur de Brandebourg. Après le sacre en 1701 de celui-ci en tant que roi de Prusse, sous le nom de Frédéric Ier, le palais, conçu initialement comme résidence d’été (Sommerhaus), a été agrandi par l’architecte Eosander von Göthe en un magnifique bâtiment. Après la mort de son épouse en 1705, Frédéric a renommé le château de Liezenburg et son domaine en Charlottenburg en sa mémoire. De 1709 à 1712, on réalisa de nouveaux agrandissements, dont les tourelles et l’orangerie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOn a parfois désigné à l’intérieur du Château de Charlottenburg la Chambre d’ambre (Bernsteinzimmer), une salle dont les murs sont décorés de panneaux d’ambre, comme étant la « huitième merveille du monde ». L’idée venait deDantzig et de Königsberg, où Gottfried Wolffram, Schacht et Ernst Gottfried Turau en avaient établi les plans en 1701-09. La salle a été construite selon les directives du célèbre Andreas Schlüter.

Après la mort de Frédéric Ier en 1713, Charlottenburg est entré dans une nouvelle phase de son existence avec son nouveau propriétaire, le roi Frédéric-Guillaume Ier de Prusse. Celui-ci a offert la Chambre d’ambre en 1716 au Tsar de Russie Pierre le Grand. Puis, juste après sa mort en 1740, le nouveau roi Frédéric II de Prusse a chargé Knobelsdorff de construire une nouvelle aile. Par la suite, Frédéric a privilégié le château de Sans-Souci à Potsdam au détriment de Charlottenburg.

OLYMPUS DIGITAL CAMERASous le règne de son neveu Frédéric-Guillaume II (1744-1797), Langhans construit la Petite Orangerie, le Belvédère et un théâtre (1790) qui clôt l’ensemble vers l’ouest. Le roi fait en outre redécorer et aménager de nouvelles pièces afin de pouvoir habiter le château en hiver (Winterkammern). Les rois de Prusse y séjournent régulièrement jusqu’à la fin du règne de Frédéric-Guillaume IV. Délaissé à la mort de ce dernier, en 1861, le château a été nationalisé le 9 novembre 1918. Les bombardements de la Seconde Guerre mondiale l’ayant fortement endommagé, des années ont été nécessaires à sa reconstruction ; les travaux se sont achevés en 1966.

Une visite très intéressante, sur deux étages, des pièces magnifiques voir extraordinaires, vraiment un beau château !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

A propos lamarmottevoyageuse

Bienvenue chez La Marmotte, voyageuse qui vous raconte ses aventures à travers le monde (surtout l'Europe) et à Berlin. Les textes et photos de ce blog ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter si vous désirez les utiliser.
Cet article a été publié dans Berlin, Berlin - Découverte de la ville. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.